Les Olympiades

Paris 13e, quartier des Olympiades. Émilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux. D’après trois nouvelles graphiques de l’auteur américain Adrian Tomine : Amber Sweet, Killing and Dying et Hawaiian Getaway.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Adrian Tomine est un auteur de bande dessinée américain, fils de deux professeurs d’université. Diplômé en littérature anglaise au près de l’université de Californie à Berkeley, il commence ses premières publications en 1991. Influencé par Gilbert et Jaime Hernandez, il ne tard pas à se faire remarquer pour son style très minimaliste.

C’est ainsi que deux monuments du cinéma français se sont attaqués a l’adaptation cinématographique des trois œuvres de l’auteur. Jacques Audiard et Céline Sciamma adoptent trois histoires dans un long-métrage en noir et blanc absolument somptueux.


Au casting la combien charismatique Noémie Merlant (Nora), Jehnny Beth ( Amber), Makita Samba ( Camille) et la très talentueuse Lucie Zhang ( Émilie) véritable révélation avec une présence devant l’ecran bluffante.
Avec comme décor le quartier des Olympiades, situé dans le 13eme arrondissement de la capitale. Entre tours géantes et les labyrinthes des escaliers , il règne comme une micro société autonome coupée du monde.


Un village de béton, ou derrière chaque fenêtre, on trouve une histoire différente et complémentaire à la fois, ses habitants pour les pluparts d’origine asiatiques ont avec le temps réunis autour d’eux une partie de leurs traditions et cultures, la nouvelle génération comme Lucie n’y échappe pas à la puissance écrasante des parents, intraitable sur le sujet.

Nora débarque dans la capitale avec comme bagage une folle envie de refaire sa vie, croyant naïvement que son passé de cal girl ne la suivrait pas…, c’était sans compter sur la force des réseaux sociaux à détruire une réputation en un temps record, elle abandonne ses études et se dirige vers un travail dans une agence d’immobilier tenue par Camille, l’ex coloc d’Emillie.
Si un début de sentiments amoureux se crée entre ses personnages, une quatrième présence virtuelle, se glisse entre eux et sème le trouble…

Les Olympiades est un long-métrage totalement immersif et expérimental, un voyage d’une puissance inimaginable, il vous décolle de votre siège et vous dépose délicatement sur un nuage, entouré d’une brochette d’acteurs majestueux.

Le tout bercé par la musique cosmique de Rone, qui signe la bande originale du film, et voyez moi la dimension orgasmique de sa musique est démentielle.


Informations Pratiques :
Titre : Les Olympiades De : Jacques Audiard

Par : Céline Sciamma , Léa MysiusGenre : Comédie, Romance

Durée : 1h46

Distributeur : Mémento Films

Date de sortie au cinéma : 3 novembre 2021

Mitra Etemad

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.