T’as pas ton Del Rey ?

Adulée puis parodiée et humiliée, Lana Del Rey ne laisse personne indifférente. J’avoue que la première fois que je l’ai vue, je me suis interrogée non pas sur son éventuel talent mais sur l’utilité de corriger à outrance son physique via la chirurgie esthétique. Là où certaines misent sur la discrétion, Lana devient la représentante de la chirurgie maladive et inutile. On nous raconte que sans, elle n’aurait certainement pas eu le même succès.

Alors, sommes-nous tous hypocrites au point de refuser d’admettre que la chirurgie esthétique nous rebute mais nous fascine aussi ? Connaissant le nombre croissant d’opérations de chirurgie esthétique et autres dérivés, le remodelage profond de son image a encore de beaux jours devant lui. 

 La faute à qui ? A nous bien sûr, fidèle lecteur ou auditeur exigeant qui passons au crible les canons de beauté, qui dégainons nos stylos pour juger les tenues, aux créateurs de mode qui décrètent que telle femme est trop grosse ou trop ridée. Nous trouvons anormale de voir une star avec des rides parcourant son visage. Vous vous souvenez tous de la phrase de Karl Lagerfeld précisant qu’Adèle a une jolie voix mais qu’elle devrait maigrir. Depuis que le physique passe avant le talent, il n’est pas étonnant qu’une jeune femme, qui était sans doute très jolie avant et si jeune, ait décidé de franchir le cap irréversible (?) du cabinet de chirurgie esthétique. Et du coup, le doute plane : est elle adulée ou haïe pour son physique ou pour son talent ?

Lana Del Rey a beaucoup de détracteurs mais, il faut l’avouer, elle fascine. Elle prend le statut d’icône tantôt adorée, tantôt déchue. Peut être sera t-elle un feu de paille mais, en attendant un sac a été édité à son nom. Parions que le Del Rey de Mullberry aura du succès et qu’elle ornera les pages des magazines mode ou assistera à tous les défilés. Avant, seules les stars internationales possédaient un sac à leurs noms : Grace Kelly, Jane Birkin, Brigitte Bardot … Aujourd’hui, il suffit de faire parler de soi pour devenir it girl, égérie ou s’improviser créatrice de mode de lingerie fine. Les temps changent dans tous les sens du terme. Les starlettes à la célébrité éphémère ont un sac à leur nom et bientôt toutes les modeuses suivront.

Alors, t’as pas encore ton Del Rey ?

Sophie Tagel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.