[ MODE ] Ma résolution 2016 va être compliquée

Cette année, je voulais m’offrir des Uggs. En noire, les fameuses bottes fourrées australiennes auraient rejoint mon placard à chaussures. Ces bottines pas très féminines mais géniales ont un succès énorme qui perdure.

J’ai longtemps hésité puis, je me suis dit qu’en noire, elles seraient juste parfaites et plus discrètes que les camel, que l’on voit un peu partout. Il faut dire aussi qu’elles traversent le temps sans encombre, depuis de nombreuses années, elles restent présentes dans les pages de mode des magazines et aux pieds des citadines frigorifiées. Les Uggs sont des modèles de bottes fourrées vraiment à part.

F15-NOV-home-gg-slide-2

Sauf qu’une vidéo est devenue virale et m’a fait renoncer. Cette vidéo montrait l’abattage des moutons. je ne mets pas le lien ici car les images sont insoutenables. Je ne suis d’ailleurs pas allée au bout mais, vous pouvez, en cherchant avec quelques mots clés, la retrouver facilement via youtube.

Certes, ce n’est pas la première vidéo de ce genre que j’ai visionné mais ma conscience me fait culpabiliser à nouveau. Outre le fait que je porte du cuir, que je mange de la viande, veiller au sort des animaux m’est bien difficile. Je sais, c’est égoïste. Et même si certains bloggeurs ont eu des cas de conscience sur de nombreuses dérives (animaux, conditions de vie des salariés …), cela m’est difficile de conjuguer ma vie de bloggeuse, d’acheteuse de fringues et de produits de beauté (je ne regarde pas si les produits sont non testés sur les animaux) avec ma conscience qui me dicte de mieux acheter. Mais, il le faut.

En 2016, je vais essayer de changer : me tourner vers des créateurs que je qualifierai de bio-éthique comme l’est Stella Mac Cartney. Parler davantage de marques qui font un bel effort pour ne pas faire souffrir les animaux. C’est ma résolution 2016.

ERRATUM

Ugg m’a contacté aujourd’hui pour apporter des précisions importantes sur leur travail. Ils m’ont confirmé que la vidéo ne les concernait pas du tout. Sincèrement, cela m’a rassurée car c’est une marque que je suis depuis des années.

Ugg lutte depuis des années pour la protection des animaux. La marque australienne n’élève pas de mouton, elle utilise la peau des moutons dont on consomme leur viande. la technique vue dans les vidéos s’appelle le mulesing et ne s’applique pas pour les moutons élevés pour leur viande. Le mulesing est une technique abjecte. D’ailleurs, aucun mouton ne doit être élevé uniquement pour sa peau. Ugg contrôle la provenance d’origine des peaux, acheté auprès des tanneries et exclue toute pratique cruelle sur les animaux.

Cela valait bien une petite explication !

By Sophie Tagel

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s