[LES CONCOURS DE TLM] Les mouchoirs en tissus raffinés et écolo de Tshu

IMG_9465

Nous avons tous des souvenirs de nos parents avec leurs mouchoirs en tissu, délicatement brodés de leurs initiales. On se souvient des mouchoirs de nos grand-mères avec les bordures en dentelle subtilement parfumés puis, au fur et à mesure des années, les mouchoirs en papier ont remplacé ceux en tissus.

IMG_9463

Au bout de nombreuses années d’utilisation des mouchoirs en papier, il est temps de changer nos habitudes de consommation. Chaque année, dans le monde, plus de 3 milliards de kilos de papier-mouchoirs sont utilisés et jetés, l’équivalent de 70 millions d’arbres.

Thomas Geissmann et Marion Poirier, un couple de passionnés remet le mouchoir en tissu au goût du jour, écologique et esthétique, entièrement fait à la main à Montréal, fabriqué dans un coton tissé serré ou bio, pratique et durable, le mouchoir en tissu devient un accessoire de mode.

IMG_9462TSHU est née en 2013 suite à un voyage du couple, Thomas et Marion, en France. La rencontre avec Tonton Robert et ses mouchoirs en tissu a été l’élément déclencheur de l’idée. De retour à Montréal, ils se sont lancer dans l’aventure de moderniser ce petit mouchoirs très souvent ranger au fond des tiroirs de nos commodes .

Le Mini TSHU est tout petit et tout doux, très absorbant il peut être employé sec ou humecté pour essuyer le visage ou les mains de nos petits bouts de choux, il remplace à merveille les lingettes très coûteuses.

IMG_9461

Idéal pour les peaux sensibles et réactives, il est confectionné de matières certifiées biologiques. Sa doubleur en ratine est non blanchie et non teinte. Très recommandé pour les enfants souffrant d’allergie.

Il en existe également des TSHU pour adultes avec des imprimés plus graphiques, chaque mouchoirs a son identité, par exemple le modèle ANNE, petit clin d’œil à ANNE FRANCK, décédée en 1945 dans un camp de concentration, victime de l’Holocauste. Les motifs d’oiseaux qui volent est un hommage tout en douceur.

IMG_9464

La fameuse boutique parisienne très tendance Colette a déjà craqué pour ces adorables petits TSHU qui se sont vendus à une vitesse folle.

Les quatre lettres brodées prouvent l’authenticité du produit. Sachez que à chaque mouchoir vendu un arbre sera planté, changeons notre vision des choses, soyons responsable pour l’avenir de nos enfants.

LE JEU

IMG_9460

La marque nous gâte et offre deux TSHU à une gagnante qui aura le plaisir d’emporter un lot de deux mouchoirs en tissu (adulte et enfant) pour ce faire, faites appel à vos souvenirs d’enfance et racontez-moi une histoire qui vous a marquée, soit avec vos parents ou vos grand-parents ou un membre de votre famille en rapport avec les mouchoirs en tissus.

Je choisirai le plus beau récit qui recevra son lot par la poste.

Fin du jeu le 15 avril 2016 minuit

Je remercie Marion pour sa sympathie, sa générosité, son accent canadien trop craquant. Longue vie à TSHU, au plaisir de la revoir très bientôt à Paris.

http://www.1tshu1tree.com/fr/

58EDIT DU 18/04/2016 : La gagnante est … Mimi Cuisine

Bravo ! Envoie tes coordonnées à concourstrendyslemag@yahoo.fr


Mitra EtemadBy Mitra Etemad – Bloggeuse globe-trotteuse parisienne et photographe

https://instagram.com/paris_by_mitra/

11 commentaires

  1. Bonjour, Peut être vieux jeu mais j’ai toujours partagé mon quotidien avec mon indispensable mouchoir en tissus. Je n’aime pas les mouchoirs papier car je trouve qu’ils ne sont pas plus hygièniques. J’aime le contact de mon nez sur le tissu que je juge moins agressif et plus doux. Ma Mamie m’a donné le gout du tissu et de mon inséparable qui m’a bien dépanné même si je ne m’en servait pas au quotidien de quelques taches ou avec les loulous ailleurs que chez moi après avoir mangé des gâteaux au chocolat. Mais le plus drôle de mes souvenirs « Mouchoir » lors d’un anniversaire surprise (les 35 ans d’une amie) pour qui son chéri lui avait organisé une belle fête dans une salle avec animation….. Pour cette occasion avec une amie commune de toujours nous lui avions préparé un sketchs sur nos années de bonheur, d’enfance déguisées toutes deux en Vamps. Elle a vraiment été surprise et tellement émue qu’elle en a pleuré de joie mais son maquillage soigné coulé de partout et même si elle m’a souvent dit que j’étais ringarde (en blaguant) elle était très heureuse de le trouver et de lui affectionner sa joie et son émotion et lui laisser ses plus belles larmes. Et pour finir nous avons toutes les trois pleurées de bonheur car nous sommes depuis des années les meilleures amies du monde.
    Aujourd’hui je suis ravie de voir que comme moi des passionnées de tissus remettent au gout du jour avec de merveilleux tissus raffinés et relancent la mode de nos chers mouchoirs qui n’ont rien d’élégant avec leurs tissus plutot sobres, à carreaux….. Moi je suis séduite et félicite ce couple pour ce grand projet. @tshu avec il faut le dire de magnifiques tissus que je verrais bien remplacer mes indispensables aujourd’hui défraichis et retrouver de merveilleuses pièces dans mo sac à main et je tente ma chance avec plaisir Merci trendyslemag pour mettre en lumière nos artistes créateurs. Beau week-end

    J'aime

  2. Bonjour,
    J’utilise encore des mouchoirs en tissu, car je trouve que le papier des kleenex abiment le nez. Et tout le monde se moque de moi, mais je continue encore et toujours !
    Lorsque j’étais petite, il y a fort fort longtemps, ma tante était chef comptable dans une grosse entreprise. Et elle faisait les commandes de fournitures. A l’époque, dans le bureaux, les salariés utilisaient du papier carbone pour dupliquer leurs écrits, ils ne photocopiaient pas à tout va, et les blocs auto-carbonés n’existaient pas encore.
    or, avec les boites de carbones, le fournisseur offrait de jolis mouchoirs… Que ma tante me gardait précieusement… C’est de là qu’est partie mon addiction aux mouchoirs en tissu.
    Je croise donc les doigts pour en gagner, car l’on n’en trouve pratiquement plus, ou alors juste pour hommes.
    Merci et bon week-end.

    J'aime

  3. Mon ami est un inconditionnel du fameux mouchoir en tissu et malheureusement on en trouve plus partout. Donc lorsque mon papa est décédé je les lui ai offert. Et cela me rappelle de vieux souvenirs car étant petite mon papa me disait de faire un noeud à mon mouchoir afin de ne pas oublier quelque-chose…

    J'aime

  4. Coucou,
    Je n’ai jamais été très douée pour raconter des histoires.
    De la pudeur très certainement, ou de la timidité !
    Mais là, les mouchoirs en tissu, çà me fait penser à ma Mamie qui en avait toujours un dans son sac à main et lors de ses derniers jours à l’hôpital, le traitement qu’elle avait avec chimio et morphine avait tendance à la faire un peu baver. Je lui avais apporté des paquets de ces célèbres mouchoirs jetables mais elle refusait de s’en servir et jusqu’à son dernier jour, j’ai dû lui amener chaque jour un mouchoir en tissu et parfaitement repassé dont elle se servait pour s’essuyer la commissure des lèvres.
    Ma Mamie est une femme qui est restée aussi coquette que possible jusqu’à son dernier souffle et aujourd’hui, 10 ans après cette période douloureuse, chaque matin quand je mets un mouchoir en tissu propre dans mon sac à main, je repense à elle avec nostalgie car elle me manque énormément.
    Bon dimanche 🙂

    J'aime

  5. Bonjour je trouve très jolis vos mouchoirs alors voici un petit poème 🙂

    Les Mouchoirs

    Les mouchoirs servent beaucoup,

    Ils servent à sécher les larmes,

    à essuyer les rhumes,

    et effacer les taches.

    On les souille, on les salit,

    On les déchire, on les abîme,

    On les compresse, on les jette,

    Le pire dans tout ça, c’est qu’on ne leur dit jamais merci.

    Alors moi je dis merci, les mouchoirs.

    J'aime

  6. Bonjour et MeRCi pour ce très joli concours !! Je tente ma chance avec plaisir !
    J’ai été élevée également aux mouchoirs en tissu. J’en avais toujours un dans ma poche. Ma maman avait inscrit mon nom et mon prénom dessus au fil de couture. Les mouchoirs ont été pour moi comme un doudou. La nuit, je m’endormais avec un mouchoir entre les mains et j’avais l’impression d’être rassurée ainsi.

    Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts !! Belle journée.

    J'aime

  7. Quand j’etais petite Chaque année pendant les vacances je partais en vacances dans le sud avec mes grands-parents. À Pau ou plutot dans la campagne pas très loin de Pau. On faisait souvent du vélo la journée sous la canicule ! Et la nuit très souvent il y avait des orages violent, les volets craquaient sous le tonnerre. Revenons à nos mouchoirs ! Je me rappelle de mon grand-père avec son mouchoir en tissu toujours dans sa poche et c’est fou le nombre de fois où il se mouchait par jour ! Mon grand-père ❤️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s