Au Cinéma … La Nuit a dévoré le monde

Après avoir admiré les sublimes clichés de Paris sous la neige, préparez-vous à vivre un cauchemar avec des zombies ensanglantés dans les rues de Paris … j’adore l’idée du non politiquement correct, de casser les clichés très touristiquement correct de Paris. Remplacer les parisiens très bobo par des morts-vivants démembrés et affamés.
Il était temps que le cinéma de genre français s’impose. Dominique Rocher, le réalisateur, nous offre un film hallucinant tiré du roman de Pit Agarmen, qui n’est autre que l’écrivain Martin Page, une belle complicité autour de la même passion donna naissance à La Nuit a dévoré le monde .

Synopsis 

En se réveillant ce matin, dans cet appartement où la veille encore la fête battait son plein, Sam doit se rendre à l’évidence : il est tout seul et des morts-vivants ont envahi les rues de Paris. Terrorisé, il va devoir se protéger et s’organiser pour continuer à vivre. Mais Sam est-il vraiment le seul survivant ? 
Sam est le seul personnage du film, peu de dialogue et de très longs moments de solitude avec des phases où la folie l’amène à des hallucinations morbides. Son combat pour rester lucide avec comme seul compagnon un zombi enfermé dans ascenseur le rend attachant et vulnérable.
La plupart des scènes sont tournées de jour. Cela donne une dimension absolument surnaturelle de la capitale, envahie par des zombies et désertés par ses habitants. Même si cela reste une fiction, on se pose quand même la question … Et si cela se produisait en vrai ?
Dominique Rocher a placé des éléments personnels de sa vie privée dans le film, à vous de les trouver et tenter de résoudre l’énigme  du film.
Je tiens à féliciter l’interprétation magistrale de Anders Danielsen Lie (Sam) qui est d’une justesse et sincérité impressionnante. La petite touche féminine de la sublissime Golshifteh Farahani (Sarah), dont je suis une très grande admiratrice, apporte un peu de douceur …même si cela se termine pas comme prévu.
Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce film, ainsi que tous les autres médias présents à la projection presse. A votre tour de frissonner durant 94 minutes, dès les 7 mars 2018.

Informations :

Réalisation : Dominique Rocher
Genre : Horreur
Durée  : 94 minutes
Société de production : Haut et Court
Pays d’origine  France
Acteurs Principaux :  Anders Danielsen Lie,  Golshifteh Farahani,   Dénis L’avant
Sortie : 7 Mars 2018

By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.