CHRONIQUE SERIE : HomeComing

Et si on pouvait tout oublier pour mieux envisager son avenir ? Si c’était possible de commencer un traitement médical, dans un lieu particulier, qui vous permettrait d’oublier les blessures du passé et de retrouver confiance en votre futur, seriez-vous tentés ? Si oui, bienvenue à HOMECOMING.

On a tous perdu pied un jour. Cela a pu être un moment furtif comme une longue durée de temps, cela a pu vous marquer tellement profondément, qu’après, vous n’étiez plus du tout vous-même. Beaucoup, comme vous, l’ont subi et parfois de façon dramatique. En disant cela je pense aux soldats, sacrifiés, qui après des épisodes de guerre douloureux, reviennent la tête meurtrie de souvenirs atroces et indélébiles. Brisés, ils ne sont plus jamais les mêmes.

Homecoming est un centre qui est censé les aider à se relever et à affronter leur avenir. Ce programme a été élaboré afin d’aider les soldats à réintégrer la société et donner l’image d’une guerre propre, sans faux pas. Enfermés, sans le savoir sans le centre, ils partagent leur douleur, racontent leurs histoires les plus traumatisantes (syndrome de stress post-traumatique ou dépression) au personnel médical afin d’essayer d’aller de l’avant.

Heidi, médecin psychiatre, (Julia Roberts) idéaliste, croyant en la méthode va peu à peu réaliser ce qui se cache derrière ce traitement médical fait de gélules mélangées à leurs nourritures. Le programme Homecoming leur veut-il du bien ?

Cette série, nominée au Golden Globe 2019, produite par Julia Robert, avec Julia Roberts, Bobby Cannavale et Stephan James, est la nouveauté tant attendue sur Prime Vidéo. J’avais vraiment envie de voir Julia dans une série. Il faut l’avouer, elle est méconnaissable.

SynopsisDe bonnes intentions. Des patrons imprévisibles. Des conséquences imprévues. Heidi (Julia Roberts) travaille chez Homecoming, un centre qui aide les soldats à revenir à la vie civile. Des années plus tard, le département de la Défense se demande pourquoi elle a quitté Homecoming. Heidi se rend alors compte qu’il y a une autre histoire que celle qu’elle se racontait.

On pourra se plaindre de quelques longueurs, dans les premiers épisodes mais, l’intrigue nous tient jusqu’au bout. Il faut s’accrocher car on peut perdre le fil à certains moments car on ne saisit pas forcément immédiatement ce qui se trame. Et puis, tout s’éclaire pour nous, en même temps que pour Heidi.

Vous apprécierez les incessants retour entre le présent et le passé.

On retrouve avec plaisir Julia Robert dans un registre où elle excelle : le thriller. Je l’ai fortement appréciée dans Erin Brockovich et on ne l’avait pas revu depuis 2016. Une très grande actrice, qui nous a vraiment manquée !

https://www.primevideo.com


Sophie Tagel – Bloggeuse, vernis addict, shoppeuse invétérée, dopée à la caféine, un peu insomniaque et gourmande

INSTAGRAM : @sophietagel
TWITTER : @trendyslemagtw

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.