Film Hors Normes

Hors Normes est sans hésitation un très grand film débordant d’amour, d’humanité, un regard juste et bienveillant sur les enfants différents et leurs parents écrasés sous le poids de la culpabilité.

Une bombe émotionnelle profondément sincère traitant un sujet fort, mis en scène par le duo magique Toledano- Nakache à qui on doit l’intouchable, Samba, Le Sens de la Fête, Nos Jours Heureux…

Un nouveau souffle sur une profession au bord de l’asphyxie, littéralement écrasé par le poids des restrictions budgétaires incompréhensibles. Hors Normes montre une réalité révoltante sur l’incapacité des familles et des services hospitaliers à soigner les souffrances des enfants autistes.

Les couloirs grisâtres des centres psychiatriques sont témoins des cris et des larmes des enfants handicapés à qui l’Etat refuse tout espoir d’une vie meilleure. Leur existence est rythmée par le ballet des personnels hospitaliers démunis incapable de leur offrir une lueur d’optimisme par manque de moyens.

Les enfants s’enfoncent petit à petit dans leurs mondes et jettent la clé de la communication avec l’extérieur, ce monde qui leur fait si mal les laisse partir dans leurs imaginaires impénétrables sous les yeux ébahis des parents.

Hors Normes n’est pas un énième film cliché mais, plutôt un appel au secours, un signal d’alarme aux noms de tous les enfants autistes qu’on cache derrière les murs épais des chambres capitonnées, là où les rayons de soleil font demi tour et laissent derrière les portes la noirceur d’une vie condamnée à la souffrance.

Ceux par qui et à qui on doit toute la grandeur de ce film sont Vincent Cassel et Reda Kated. Un duo fusionnel qui apporte une force mentale et physique indestructibles.

Vincent Cassel ne joue pas un rôle, il est le rôle, il est totalement habité par son personnage d’éducateurs improvisés. Tout son immense talent est résumé dans ce film. Il donne tout, on reçoit ses émotions à la manière d’une montagne russe.

Si au début du film, on arrive à contenir nos larmes … passées les 10 minutes de la projection vous êtes plongée dans un océan d’infinies tristesses.

Mais tout n’est pas si noir dans ce film exceptionnel, on se réjouit de l’engagement et la persévérances sans faille de Bruno (Vincent Cassel) et Malik (Reda Kateb) qui grâce à leurs deux associations viennent en aide aux enfants et leurs parents et forment par la même occasion des jeunes issus des quartiers difficiles. Et cela sans distinction culturelle ni religieuse.

Hors Normes est également une porte ouverte vers la tolérance et l’ouverture d’esprit toutes religions et cultures confondues !
Merci Éric Tolenado et Olivier Nakash !

Secrets de Tournage ( source Allo Ciné )

Hors Normes est le fruit d’un engagement de vingt ans. En 1994, Éric Tolenado et Olivier Nakash étaient moniteurs de colonies de vacances et ont dû passer un diplôme pour devenir directeur (BAFD). C’est là qu’ils ont rencontré Stéphane Benhamou, le créateur de l’association Le Silence des Justes, spécialisée dans l’accueil et l’insertion des enfants et adolescents autistes.

Nous nous sommes ensuite perdus de vue. Mais il a pris sous son aile un membre de ma famille qui souffrait de cette pathologie. Un jour avec Olivier, nous avons décidé d’aller faire un tour dans la colonie de vacances qui dirigeait alors à l’avant montagne. Nous avons été profondément impactés par l’énergie et l’humanité que Stéphane et son équipe dégageaient. L’alchimie entre jeunes référents et jeunes en situation de handicap nous a complètement bouleversés.

Les réalisateurs ont tourné caméra à l’épaule pour faire en sorte que le spectateur puisse mieux entrer dans le film. Ils racontent qu’il doit être confronté d’emblée à la violence puisqu’elle existe. Et les 2 personnages que nous décrivons s’incarnent, avant tout, par le fait qu’ils sont perpétuellement en mouvement, en action. Les scènes du film y compris celle de la fugue de Valentin, ont toutes été vécus par les réalisateurs dans la réalité.

Hors Normes est un chef-d’œuvre au service des mal-aimés de la société. Ceux qu’on refuse de voir et d’aimer… ceux qu’on enferme dans les mouroirs glacials opaques vers l’extérieur.
Sommes-nous tous à ce point gangrenés par une pseudo réalité totalement FAKE des réseaux sociaux ou tout est beaux et merveilleusement parfait ?

Un très bel hommage à tous ceux qui chaque jour se battent avec les moyens du bord pour venir en aide aux enfants et adolescents autistes.

La scène de la danse est un message fort porteur d’espoir, mais également une des plus belles claques du cinéma français. A votre tour de continuer la danse en allant le voir au cinéma des le 23 octobre.

Synopsis

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés d’hypercomplexes. Une alliance hors du commun pour des personnalités Hors Normes.

Merci également pour cette image des jeunes des banlieues volontaires et porteurs d’espoir.

Informations Pratiques :

Titre : Hors Normes
Réalisateurs : Éric Tolenado , Olivier Nakache
Casting : Vincent Cassel , Reda Kated , Hélène Vincent …
Genre : Comédie
Nationalité : Français
Durée : 1h55
Distributeur : Gaumont Distribution
Date de sortie : 23 octobre 2019


By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.