Les Films à l’affiche ce week-end

Une sortie cinéma de prévue ce week-end ? Découvrez notre sélection coups de cœur des films à voir absolument.


Tonton Manu Un Road Trip Dans Les Pas D’un Géant, de Patrick Puzenat et Thierry Dechilly.

L’histoire commence le 12 décembre 2013. Manu a 80ans. A cet instant, nous ignorons encore que nous allons le suivre pendant cinq ans. Nous sommes juste saisis par la nécessité de témoigner du parcours hors norme de cette légende de la musique.

98713km plus tard, voici le voyage que nous avons fait auprès de lui et auquel nous vous invitons. Commencé à l’aube de ses quatre-vingts ans, achevé jour pour jour cinq ans plus tard, ce portrait du musicien Manu Dibango, infatigable défenseur du mélange des cultures, nous entraîne de Paris à Douala, de Kinshasa à Rio, de New-York à Sainte Calais, petit village de la Sarth où il’ a passé une partie de son enfance.

Rythmé par les interventions de personnalités comme Yannick Noah ou Black M, ce portrait sensible et pudique est parsemé de moments de grâce musicale où le grand Manu fait jaillir de son saxo des instants d’emotion pure.


Informations Pratiques :

Titre : Tonton Manu De : Thierry Dechilly, Patrick Puzenat

Genre : Documentaire Durée : 1h30 Distributeur : DHR Distribution

Date de sortie : 20 octobre 2021

SPECTRE Sanity, Madness and The Family de Para One ( Jean Baptiste de Laubier) précédé d’une production Alta Rocca DUSTIN de Naïma Guiguet.


Jean, cadet d’une famille nombreuse, grandit au sein d’une communauté sous influence de Chris, un guide spirituel. Après avoir reçu une cassette de sa sœur qui vit recluse, il redécouvre des voix et des sons de son passé. Les souvenirs se mettent à émerger et Jean décide de partir sur les traces de Chris, dans un voyage qui le mènera au Japon, en Indonésie, et en Bulgarie, pendant cette quête, il découvrira le secret de son père, des années après sa mort.

DUSTIN, nous amène dans un hangar désaffecté, une foule danse à l’unisson, secouée par 145 BPM de musique techno, Parmi elle, Dustin, jeune transgenre, et sa bande : Félix, Raya et Juan. Au fur et à mesure que la nuit s’étire, l’hystérie collective se mue en mélancolie douce, et l’ivresse en manque de tendresse.


Le réalisateur Jean-Baptiste de Laubier se confie sur ses motivations :
A l’origine de ce projet, il y a l’envie d’explorer, par les moyens du cinéma et de la musique, les racines intimes de la création artistique. A travers une histoire partiellement fictive de ma propre famille.
Spectre, précédé de DUSTIN est une expérience totalement inédite au cinéma, une première qui exige une déconnexion absolue, suivre et plonger dans deux histoires, est une exercice cinématographique assez déstabilisante et agréable à la fois. J’ai eu un énorme coup de cœur pour l’audace et la créativité de ses artistes futuristes captivants.


Informations Pratiques :


Titre : Spectre Sanity Madness & The Family De : Jean-Baptiste de Laubier ( Para One)

Genre : Documentaire, DrameDurée : 1h26

Distributeur : UFO Distribution Date de sortie au cinéma : 20 octobre 2021

FIRST COW de et avec Kelly Reichard et avec Jonathan Raymond.


Au début de XIX siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie Figowitz, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tard pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays. Le sucées de leur recette tient à un ingrédient secret : la première vache introduite en Amérique, propriété exclusive d’un notable des environs.


First Cow a fait unanimité auprès des médias spécialisés, une adaptation du roman The Half-Life de Jonathan Raymond très réussie. Le film s’atrache essentiellement à l’amitié entre King-Lu et Cookie, qui se rencontrent en pleine forêt, alors que le seconde accompagne une bande de trappeurs s’appretant à vendre leurs peaux. Le film porte un regard nuancé et critique sur le caitalisme américain, en s’attachant à la mécanique impitoyable de l’offre et de la demande.


Le cinéma de Kelly Reichardt est envoûtant à en perdre la tête, une mise en scène fluide, une écriture audacieuse, qui ne laisse personnes insensibles. Les décors et les costumes sont fabuleux, une photographie et un exercise de style magistralement inspiré.


Informations Pratiques :


Titre : FIRST COW De : Kelly ReichardtAvec : John Magaro, Orion Lee, Toby Jones

Genre : Western, Drame

Durée : 2h02Distributeur : Condor Distribution

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.