L’Événement le film choc d’Audrey Diwan

D’après le roman d’Annie Ernaux.
France, 1963. Anne, étudiante prometteuse, tombe enceinte. Elle décide d’avorter , prête à tout pour disposer de son corps et de son avenir. Elle s’engage seule dans une corse contre la montre, bravant la loi. Les examens approchent, son ventre s’arrondit.

Lettre de Annie Ernaux :
En sortant de la projection de LÉvénement, j’étais tres émue, je n’ai trouvé à adresser à Audrey Diwan que ces mots : « Vous avez réalisé un film juste. »


Juste, c’est à dire au plus près de ce que signifiait pour une fille de se découvrir enceinte dans les années soixante quand la loi interdisait et punissait l’avortement . Le film ne démontre pas, ne juge pas, ne dramatise pas non plus. Il suit Anne dans sa vie et son environnement d’etudiante entre le moment où elle attend en vain ses règles et celui où sa grossesse est derrière elle, que « L’Événement » a eu lieu. Simplement par le regard d’Anne, ses gestes, sa façon de se comporter avec les autres, de marcher, ses silences, qu’il nous fait ressentir le basculement soudain produit dans son existence, dans son corps qui s’arrondit, réclame de la nourriture et s’écœure.

Qu’il nous fait entrer dans l’horreur indicible du temps qui avance et s’affiche en semaines à l’ecran, le déssaroi et le découragement desolutions qui s’effondrent mais aussi la détermination d’aller jusqu’au bout…


Il y a vingt ans, j’écrivais à la fin de mon livre que ce film m’ait arrivé durant ces trois mois de 1964 m’apparaissait « comme une expérience totale » d’un temps, de la morale et de l’interdit, de l’avoir loi, « une expérience vécue d’un bout à l’autre au travers du corps » . C’est cela, en somme, qu’Audrey Diwan donne à voir et ressentir dans son film.

L’immense Audrey Diwan réalisatrice se confie sur ses motivations qui l’ont amené à adopter l’Evenement, le roman d’Annie Ernaux :
Je connais depuis longtemps l’œuvre d’Annie Ernaux, la puissance de sa pensée et l’épure de son style. Mais j’ai lu tardivement L’événement.

J’ai été marquée par la différence entre une formule balisée : avortement clandestin et la réalité concrète de ce processus. J’ai d’abord pensé au corps de cette jeune femme, ce qu’il avait dû traverser à compter du moment où on lui annonçait qu’elle était enceinte.

Alors que les sorties des long-métrages s’enchaînent à un rythme accéléré, soudainement tous les regards sont tourner vers un ovni, d’une puissance titanesque, écrasant sous ses poings nos pauvres âmes fragiles, loins d’imaginer le choc qui nous attendaient.
Totalement hypnotisée par le regard perçant d’Anne, assommé par son charisme explosif à l’ecran, nous avons découvert la grandeur magistrale de ce film politiquement engagé.


L’Evenement procure une sensation de basculement hésitante non contrôlée dans la méandre douloureuse des corps de femmes charcuter, des cris de douleurs étouffées sous des serviettes blanches ensanglantées.


L’Événement un film qui prend aux tripes, un long-métrage fort qui marque à vie . une existence qui en quelques minutes se bascule dans le drame, une jeune ètudiante déterminée à poursuivre ses études avant sa grossesse. Un corps qui sans cesse lui rappelle à quel point se choix est difficile à accomplir. Une société qui refuse de lui laisser la liberté de choisir, le temps qui passe vite.


Anne va jusqu’au bout, se cache des jugements de son entourag, qui finissent par lui avouer avoir eu recours à l’avortement clandestin et ses complications post opératoires.

Une souffrance tabou, un choix condamnable, une liberté non accordée…
Audrey Diwan film l’atrocité, sans le juger Montre la boucherie des corps mutilées sans voyeurisme Le bleu azur des yeux d’Anne remplace la caméra, soudainement on tombe amoureuse de se personnage qui représente une génération de femmes mortes dans la plus grande des solitudes, car un jour elles sont voulues avoir le choix .

Un chef-d’œuvre à voir absolument au cinéma

Informations Pratiques :
Titre : L’Évévement De : Audrey Diwan

Avec : Anamaria Vartolomei, Kacey Mottet Klein, Luàna Bajrami

Genre : Drame Durée : 1h40

Distributeur : Wild Bunch

Date de sortie au cinéma : 24 novembre 2021

Par Mitra Etemad

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.