Les Enfants Du Soleil

À Téhéran, Ali, 12 ans, et ses trois amis, travaillent dur pour assurer leur survie et soutenir financièrement leurs familles. Ils font des petits boulots dans un garage et commettent de menus larcins pour gagner de l’argent facile. Ils sont embauchés par un mafieux pour déterrer un trésor enfoui sous l’école du Soleil. Les enfants doivent s’y inscrire. Ils devront trouver toutes les parades possibles pour creuser un tunnel tout en suivant leurs cours…

Majid Majidi le réalisateur iranien se confie sur ses motivations :

J’ai toujours été exalté par le monde surprenant des enfants. Son authenticité indéniable permet bien sûr au spectateur de s’identifier. En tant que le réalisateur, les enfants m’inspirent et leur liberté les autorisent à vivre des aventures. Ils entrevoient ce que les adultes ne sont plus en mesures de voir en font preuve d’un courage que les adultes n’ont plus.

En ce qui concerne le casting 3000 auditions durant 4 mois pour trouver les acteurs, certains sont vraiment des enfants des rues comme Shamila ( Zahra) et son frère Abdoulfalz. Ils jouent des migrants afghans, ce qu’ils sont dans la vraie vie. Comme dans le film, ils vivent avec leurs parents et leurs journées sont partagées entre le travail dans la rue ou le métro et l’école pour enfants travailleurs. shamila rayonnait, c’est pour cela que je l’ai choisie. Elle dégageait une telle confiance et un charisme naturel.

Ali, il n’avait jamais joué non plus. C’était un diamant brut, rempli d’énergie. Il voulait donner plus que ce que attendait de lui. Il avait une telle intensité, comme le personnage qu’il interprète dans le film.

Le réalisateur a fait le choix de tourner en majeure partie en décors naturels pour qu’il ait l’air sans couture et qu’il ressemble davantage à un documentaire qu’à une fiction. Certains lieux comme le métro nécessite des autorisations mais nous avons réussi contre vents et marrées à mettre en boîte nos scènes.

Les Enfants du Soleil est un magnifique long-métrage qui alertent sur la situation précaire des enfants des rues de Téhéran. La où la vanité l’emporte salement sur l’humanité. Un jeu de métaphore extrêmement brillant, là où l’éducation offre la possibilité d’une vie meilleure, la manipulation et l’exploitation des enfants Les enferment dans un cercle vicieux de la loyauté entre ceux qui les maltraitent et les parents incapables d’assurer leurs avenirs.

Une œuvre d’une grande richesse culturelle, qui illustre avec une virtuosité majestueuse une société gangrenée et totalement dépassée par le manque de structures capables de prendre en charges les laisser pour compte.

Malgré une triste réalité subtilement mise en scène, ont ressent l’immense tendresse du réalisateur pour ses petits comédiens, qui lui rendent son amour avec une interprétation digne des grands acteurs internationaux.

Le temps d’un film, ils sont devenus les stars de leurs vies

 

Informations Pratiques :

Titre : Les Enfants Du Soleil
De : Majid Majidi
Avec : Ruhollah Zamani, Shamila Shirzad, Javad Ezati, Tannaz Tabatabei
Genre : Drame
Durée : 1h39
Distributeur : Bodega Films
Date de sortie : 29 décembre 2021

Par Mitra Etemad, Paris Bloggeuse lifestyle 
globe-trotteuse parisienne et photographe. 
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

 

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.