Hit The Road de Panah Panahi

Iran, de nos jours. Une famille est en route vers une destination secrète. A l’arrière de la voiture, le père arbore un plâtre, mais s’est-il vraiment cassé la jambe ? La mère rit de tout mais ne se retient-elle de pleurer ? Leur petit garçon ne cesse de blaguer, de chanter et danser. Ils s’inquiètent du chien malade. Seul le grand frère reste silencieux.

Panah Panahi né à Teheran est le fils du réalisateur iranien Jafar Panahi ( assistant d’Abbas Kiaristami) son premier film HIT THE ROAD, un long-métrage drôle, touchant, invite le spectateur à un long et doulereux road trip sur les routes desserts de l’ran. Un aller sans retour pour fuir la répression vers la Turquie.

Comme bon nombre d’iraniens souhaitant quitter le pays, la famille empreinte le même chemin vers les passeurs clandestins. 

Si l’histoire en elle-même est d’une grande tristesse, le mélodrame n’apparaît à aucun moment et cela grâce à l’énergie et l’humeur de Rayan Sarlak ( le petit frère) qui grâce à son langage et ses mimiques digne des traditions littéraires perse, apporte une touche de folie délicieusement appréciable.

La réalité effroyable de l’histoire est magnifiquement mise en scène, il a su parfaitement retranscrire l’ambiance pesante de cette jeunesse désespérée. Tout cela a également été appuyé par une écriture très juste, n’omettant pas les conditions sociales et politiques du pays. La cause de ses départs vers l’étranger est avant tout la surveillance policière permanente, l’absence de la liberté d’expression et la peur d’un avenir incertain. Une situation intolérable qui a déjà séparer et ruiner beaucoup de familles, malgré le danger et l’incertitude de gagner les pays voisins vivants, rien ne les arrêtent.

La voiture roule, fonce,et  traverse les paysages somptueux, comme un dernier adieu à la terre qui a vu naître les plus grands poètes et la mythologie perse. 

Les plans larges où l’on voit se dessiner un chemin est un magnifique clin d’œil au cinéma de Kiaristami, dont le père du réalisateur fut l’assistant.

Le génie de Hit The Road est dans sa beauté à emporter les émotions, savamment dosées, la musique perse caresse, effleure et invite son public à respirer le parfum des roses d’Ispahan sous ses sublimes minarets bleus. 

Une œuvre d’une grandeur rare et contemplative, magnifiquement mise en valeur par une photographie de génie. Les performances des comédiens sont impressionnantes, pudique et poignant de justesse à la fois. Ils parviennent à insuffler assez de réalisme et de force à chacun des protagonistes. Esquivant tout les clichés et proposant un équilibre fort et parfait dans son discours et dans son rythme.

Informations Pratiques :

Titre : Hit The Road

De : Panah Panahi 

Avec : Rayan Sarlak, Pantea Panahiha, Hassan Madjooni 

Genre : Drame 

Durée : 1h33

Distributeur : Pyramide 

Date de sortie au cinéma : le 27 avril 2022

Mitra ETEMAD

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Un commentaire

  1. Super article vraiment passionnant, merci à toi pour cette découverte 🙂 hésites pas à venir faire un tour sur mon site Mood-blog.fr et à t’abonner si ça te plaît 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.