CHRONIQUE FILM : L’Empereur de Paris

Le 19 décembre, sortira au cinéma le film L’Empereur de Paris avec un casting exceptionnelle. Éric Besnard, le scénariste, et Jean-Francois Richet, le réalisateur, nous offrent une pépite absolument fascinante.

Les spectateurs auront le bonheur de voir les deux monstres sacrés du cinéma français aussi touchants que spirituels faire preuve de l’excellence avec une interprétation hors du commun. Le fait d’avoir réuni le majestueux Fabrice Luchini au côté du charismatique Vincent Cassel, donne un cachet inestimable au film. Un face à face bouleversant, un très grand moment du cinéma qu’il faut savourer à sa juste valeur.

Je suis une très grande admiratrice de Fabrice Luchini et Vincent Cassel, aussi différents que complémentaires, tous deux ont des personnalités très fortes et une présence hypnotisante sur scène. Les voir s’affronter dans le film, c’est la preuve vivante de la force du cinéma français, la sagesse de Fabrice Luchini (Fouche) frôlant l’âme tourmentée de Vincent Cassel (Crancois Vidocq) Je ne trouve pas les mots … il faut le vivre pour le comprendre.

SYNOPSIS :

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant et après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix …

L’Empereur de Paris est un film historique où chaque détail, chaque mots nous rappelle le Paris des années 1800, un décor plus vrai que nature, les costumes d’époque, des comédiens comme le talentueux Dénis Minochet qui m’avait bouleversé dans le film Jusqu’à la garde, est fidèle à lui, totalement dans son personnage et d’une grande sincérité.

Freya Mavor (Annette) la superbe écossaise forme un couple mythique avec Vincent Cassel (Vidocq) la jolie rousse dévore l’écran par sa beauté et rivalise avec la sublime Olga Kurylenko (La Baronne) sans oublier bien entendu Patrick Chesnais (Henry), sans aucune prétention mais avec une qualité désarmante et un casting ambitieux. Je trouve le film très réussi et très prenant.

Je ne peux qu’encore une fois reconnaître le talent monstrueusement fou de Vincent Cassel, ce rôle lui va à merveille. Il ne joue pas un rôle, il l’interprète avec ses tripes et tout son âme.

Un très beau film que je vous recommande vivement, offrez-vous 1h50 d’histoire et savourez la richesse des talents du cinéma français.

Informations :

Nom : L’Empereur de Paris
Date de Sortie : 19 Décembre 2018
Durée : 1h50 min
De : Jean Français Richet
Avec : Vincent Cassel , Fabrice Luchini , Dénis Menochet , Patrick Chenais …
Nationalité : Française
Genre : Historique , Policier
Distribution : Mandarin Cinéma , Gaumont , BNP Paribas Film Fund , France 2 Cinéma , France 3 Cinéma


By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.

TWITTER : @MitraEtemad 

INSTAGRAM : @paris_by_mitra

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.