SOIREE : Les Rolling Stones à La Cinémathèque du documentaire à la Bpi

Ils méritaient bien une soirée spéciale. Les Rolling Stone, qui ont fait les beaux jours du rock dans les années 60, enflamme toujours les salles de concert. La preuve avec cette nuit du vendredi 24 mai qui leur est dédiée à la Cinémathèque du documentaire à la Bpi.

Le groupe mythique continue de susciter de l’émotion, plus de 55 ans après leur formation. Les membres restent des légendes qui ont marqué des générations. Ils ont laissé une empreinte indélébile sur le Rock.

<p>Gimme Shelter</p>

Dans le cadre de cette soirée, seront projetés deux documentaires des frères Maysles dédiés à la tournée américaine de 1969 des Rolling Stones. Le tout sous la présence du journaliste Philippe Manoeuvre.

Il faut dire que 1969 est une année à rebondissement, pour les stones, qui voit le départ puis le décès de Brian Jones, l’un des membres du groupe. La tournée de 1969 sera celle d’un nouveau départ pour le groupe.

Les frères Mayles ont suivi la tournée des Stones et ont capté avec leurs caméras certains moments très rock, un peu déjanté et très chaotique des concerts au Madison Square Garden.

Présentation

GET YER YA-YA’S OUT!

Albert Maysles, Bradley Kaplan, Ian Marciewicz, États-Unis, 2009, n/b, 28 min

Montage de rushes jamais utilisé du célèbre concert des Rolling Stones au Madison Square Garden à New York en novembre 1969. Avec quelques scènes très rares où l’on voit les membres du groupe dans les coulisses.

GIMME SHELTER

Albert Maysles, David Maysles, Charlotte Zwerin, États-Unis, 1970, couleur, 1 h 31

Le film culte des frères Maysles sur la tournée américaine des Rolling Stones et le tragique concert à Altamont en décembre 1969, où, devant les yeux médusés de Mick Jagger et les caméras des Maysles, un spectateur se fait assassiner par les Hell’s Angels, chargés de la sécurité.

Rendez-vous dans les salles de projections du Centre Pompidou (Paris) afin de revivre le mythe des Rolling Stones et visionner deux des nombreux films des frères David et Albert Mayles, génies du cinéma direct américain. Un moment historique de la culture musicale.

L’Adresse : 19 rue Beaubourg à Paris


Sophie Tagel – Bloggeuse, vernis addict, shoppeuse invétérée, dopée à la caféine, un peu insomniaque et gourmande
INSTAGRAM : @sophietagel
TWITTER : @trendyslemagtw

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.