Ma sélection de derbies à la mode pour femme

Elle a eu droit à une rétrospective, en 2012, organisée par la Fédération Française de la Chaussure, on lui consacre des documentaires dans le monde, on s’interroge sur cette passion, c’est la chaussure. Depuis de nombreuses années, elle prend la forme plus répandue de sneakers mais, la mode s’est inspirée des chaussures masculines en imaginant les intemporelles derbies. L’espace d’un instant, on va mettre de côté les baskets pour une paire bien sympas, la derby à la mode pour femme.

Vous allez être surprise mais il se vend 415 millions de paires de chaussures chaque année en France. Un chiffre effrayant qui concerne aussi bien des chaussures femme comme des derbies que des claquettes, des stilettos ou des sandales. L’amour pour les souliers féminins comme la derby ou les sneakers prend tout son sens. Quand on sait que la femme est réputée, à tort ou à raison, pour collectionner déraisonnablement des dizaines de chaussures dans ses placards, on comprend ce chiffre mirobolant.

Fan de basket comme moi, je fais des infidélités à ma paire fétiche pour un style plus parisien, au moins plus urbain, les derbies. La derby répond à la question : comment être confortable à plat, tout en gardant une option style. Portées en jupe ou en pantalon, l’allure reste sublime. Elles sont plutôt simples à porter, elles sont intergénérationnelles et intemporelles. Beaucoup trouvent à tort qu’elles sont risquées. A tort. Pour vous aider à les apprivoiser, nous lui avons consacré ce billet « chaussures » au travers d’une petite sélection mode.

  • PINTO DI BLU

Nouveau visage des derbies, Pinto di blu la féminise. Blanche, ornée d’un ruban, elles ont été redesigné pour offrir une nouvelle version moderne de la chaussure de ville.

Une silhouette plus graphique, elle est une pièce du dressing un peu plus déjantée mais toujours si urbaine. Là, elles sont le reflet indiscutable de la personnalité pour certains ou instrument de séduction pour d’autres.

  • BOCAGE : la derbie lorette

Avec sa semelle plate-forme, La Lorette de Bocage est la derby typique. En cuir lisse, elle séduit par sa hauteur et sa féminité. Son talon compensé est tricolore et cela lui donne un irrésistible pouvoir d’attraction.

Ces derbies pourraient nous mettre d’accord avec le terme « Etre bien dans ses chaussures ».

  • SAN MARINA : Leonora/Met

Leur version argentée nous ferait presque oubliée qu’elles ont une allure plus masculine.  Mariage détonnant entre féminité et ligne masculine. Pourtant, elles semblent légères comme des chaussons.

Ces derbies libèrent le mouvement. La derby épouse la silhouette pour suivre la démarche. Ce modèle métallisé joue sur les détails et libère le mouvement.

Avec, la démarche décontractée est plus fluide. Si vous voulez commencer par une paire, prenez celles-ci.

  • MI MAI : le modèle VINCE BLACK

En cuir noir, elles sont ornées de grosses perles, ce qui les rend plus originales. Les perles revisitent le chic. Cette version, en cuir verni, est assez décalée ce qui leur donne un charme fou.

Elles semblent tout droit sortie de l’univers de la haute couture. Elles sont un mélange d’insolence parisienne et de chic urbain. Elles semblent dessinées par les meilleurs stylistes parisiens et rappellent une célèbre maison de couture située Rue Cambon.

La derby, vous l’avez deviné, on l’adore. Inventive et facétieuse, elle prend plusieurs visages. Les plus belles se sont féminisées par de multiples détails : couleur, ruban, lacets, dorures … L’amour pour ces souliers plats est arrivé avec le chanteur et compositeur Serge Gainsbourg, un homme pourtant, qui a porté une paire de derby sans chaussette. Seules ces chaussures lui convenaient pour leur confort. Elles ont fait sa signature et il les a, sans le savoir popularisée au point que la mode se les arrachent.

C’était en 1967. Depuis, elles sont iconiques. Et on peut les porter comme on veut : avec une jupe, un pantalon large, une robe droite… Il y a de nombreuses options. Elles se portent avec à peu près tout. Venant du portant masculin, on l’aime en version masculin/féminin. Elle donne un côté city girl très moderne : un pantalon en toile + des derbies + un t-shirt près du corps blanc.

Beaucoup dépensent des sommes folles pour assouvir leur passion, les chaussures peuvent nous faire faire des folies. Si vous souhaitez être plus raisonnable, vous pouvez agrémenter vos chaussures de lacets fantaisie originaux.


Sophie Tagel – Bloggeuse, vernis addict, shoppeuse invétérée, dopée à la caféine, un peu insomniaque et gourmande
INSTAGRAM : @sophietagel
TWITTER : @trendyslemagtw

Un commentaire

  1. Je suis pas une grande fan des derbies, et c’est vrai que celle de ta sélection ne sont pas du tout de mon style ! Après ça me permet de découvrir aussi tes gouts, et c’est cela qui est bien sur un blog 🙂
    Bisous ma belle ! 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.