CHRONIQUE FILM : Greta

Greta est le dernier opus du réalisateur Neil Jordan, un thriller glaçant mettant en scène une quinquagénaire  psychopathe et manipulatrice, magistralement interprétée par Isabelle Huppert.

Un rôle sur mesure pour une comédienne d’exception, elle joue le rôle de Greta, une veuve esseulée aussi machiavélique que mystérieuse. Elle sème des pièges en ville et espère que des âmes charitables mordent à l’hameçon.

 .
En effet, Greta dépose un magnifique sac à main vert volontairement oublié sur le siège du métro en prenant bien soin de glisser ses coordonnées à l’intérieur et attend ses proies chez elle …
Son plan bien rodé fonctionne plutôt bien, jusqu’à ce que Frances (Chloé Grâce Moretz) découvre le vrai visage de Greta et tente de s’éloigner d’elle, mais sans succès. Au contraire elle est poursuivie jour et nuit et sa vie devient un véritable enfer. Ses proches tentent de la mettre en garde et trouvent leur relation malsaine et dangereuse mais hélas, il est déjà trop tard.   La machine meurtrière est déjà en route.

L’intrigue tourne principalement autour des deux femmes. Greta souffre de l’absence de sa fille, tandis que Frances encore sous le choc du décès de  sa mère , cherche malgré elle une figure féminine stable capable de la comprendre.

Si au départ, l’histoire commençait sur une note de bienveillance, très vite l’horreur fait disparaître tout espoir et dévoile une meurtrière prête à tout pour satisfaire ses désirs de tuer.

Synopsis

Quand Frances trouve un sac à main égaré dans le métro de New-York, elle trouve naturel de le rapporter à sa propriétaire. C’est ainsi qu’elle rencontre Greta. Veuve esseulée aussi excentrique que mystérieuse. L’une ne demande qu’à se faire une amie et l’autre fragilisée par la mort récente de sa mère. Les deux femmes vont vite se lier d’amitié comblant ainsi les manques de leurs existences. Mais Frances n’aurait-elle pas mordu trop vite à l’hameçon ?
Greta est le premier long-métrage de Neil Jordan à sortir en France depuis Ondine en 2010, son dernier film  Byzantium était sorti directement en DVD dans l’hexagone en 2014. Neil Jordan est l’auteur de l’inoubliable de Entretien avec un vampire, The Crying Game et Michael Collins. (Source Allo Ciné)
Il se confie sur le choix du titre de son film Greta, ce qui signifie Froid en hongrois. Une métaphore qui colle parfaitement bien avec le personnage d’isabelle Huppert, qui est au sommet de son immense talent dans le rôle d’une tueuse en série. Elle est furieusement juste, détestable, effrayante, elle maîtrise l’art de la manipulation à la perfection et s’en sert avec une aisance déconcertante. J’ai adoré la découvrir en Greta, une valeur sure qui apporte une gage de qualité au film.

Informations Pratiques :

Titre : Greta
Réalisateur : Neil Jordan
Genre :  Thriller
Casting : Isabelle Huppert , Chloé Grâce Moretz , Malika Monroe
Nationalité : Américain , Irlandaise
Durée : 1h38
Distributeur :  Métropolitain FilmExport
Date de sortie : 12 juin 2019
Crédit Photo : Métropolitaine FilmExport

By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.