Bien s’épiler à la lumière pulsée: conseils et astuces

Longtemps réservée aux professionnels de l’esthétique et de la dermatologie, la technique d’épilation à la lumière pulsée est désormais disponible dans le commerce pour une épilation quasi professionnelle à la maison! Vous rêvez de jambes toutes douces et d’aisselles parfaites tout au long de l’année? Voici quelques conseils afin de bien réaliser votre épilation à la lumière pulsée et de comprendre de quoi il s’agit.

Epilation à la lumière pulsée, qu’est-ce que c’est?

La lumière pulsée est une technique existante depuis une quinzaine d’années. Cette méthode permet une épilation semi-définitive c’est-à-dire que le poil finira par repousser mais seulement au bout de 2 ou 3 ans. La technique ressemble à celle du laser. Il s’agit d’envoyer une lumière, qui, au contact du poil se convertit en chaleur d’environ 70 degrés et va venir brûler la racine du poil. La repousse du poil est donc altérée et ainsi grandement retardée. Des retouches seront cependant à faire au bout d’un certain temps puisque le bulbe du poil n’est pas détruit.

L’épilateur lumière pulsée :une technique disponible à la maison

Les épilateurs à lumière pulsée arrivent désormais sur le marché. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets…attention cependant à acheter un appareil de qualité. Pour éviter les appareils peu efficaces, nous vous conseillons d’utiliser uniquement les appareils possédant le marquage CE, gage de suivi des normes françaises et européennes.

De nombreuses marques de petit électroménager proposent des appareils performants. Quelques exemples : le Lumea Prestige de Philips, le Silk-expert de Braun, le Homelight Sensor de Babyliss… les prix peuvent varier de 200 euros à environ 500 euros pour les appareils les plus hauts de gamme. Globalement les avis sur les épilateurs à lumière pulsée sont plutôt bons, mais vérifiez quand même avant de vous lancer.

 Les séances en cabinet dermatologique peuvent facilement atteindre 80 à 100€ pour les aisselles et 200 à 300 euros pour les jambes, il est donc rentable d’acheter un appareil et de s’épiler soi-même même s’il ne rivalise pas, en terme de puissance, avec un matériel professionnel. Avant d’acheter un appareil, pensez à vérifier son encombrement, sa facilité d’utilisation, la longueur de son fil, les différents modes d’utilisation, les intensités proposées…

En général, différents embouts sont disponibles et permettent de s’adapter aux différentes zones du corps comme les jambes, le maillot ou les aisselles. A titre indicatif, il faut environ une dizaine de minutes pour épiler une demi-jambe et il faut compter environ une minute par aisselle. Bien entendu, en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre dermatologue.

Beautiful female slim feet of group of girls

Quelques conditions à respecter

Pour que votre épilation se fasse dans les meilleures conditions, il est important de respecter quelques règles simples. Votre peau ne doit pas être bronzée et vous ne devez pas vous exposer au soleil après une séance et durant la période d’épilation. La technique de la lumière pulsée fonctionnera mieux si votre peau est claire pour que le contraste avec le poil soit plus important et que l’appareil le repère mieux. Il est donc préférable de réaliser vos séances d’épilation et votre guerre contre les poils en automne ou en hiver. Nous vous recommandons également d’éviter d’autres méthodes d’épilation durant cette période mis à part le rasoir. Il est d’ailleurs préférable d’avoir la peau rasée quelques jours avant puisque la lumière agit uniquement sur les poils en phase de repousse. Les séances doivent être espacées de plusieurs jours, en général une semaine. En début de traitement, il est conseillé 4 à 12 séances hebdomadaires. Ensuite les séances peuvent être espacées de plusieurs mois. Il faut compter presque une année pour être totalement débarrassé de ses poils et d’afficher une peau douce comme de la soie! Il faut également savoir que cette méthode d’épilation ne fonctionne pas sur les poils trop fins ou trop clairs comme ceux du duvet du visage ou ceux des bras par exemple et cela peut même avoir des effets négatifs sur ceux-ci.

Quelles contre-indications ?

S’épiler à la lumière pulsée n’est pas dangereux mais il faut éviter certaines zones. Ainsi, on n’épile pas une peau tatouée avec cette technique. Il est important d’éviter également les grains de beauté et les plaies ou altérations de la peau. La technique est déconseillée chez les femmes enceintes ou celles qui allaitent. Enfin il est préférable d’attendre d’avoir une vingtaine d’années pour utiliser cette technique. Et la douleur? L’épilation à la lumière pulsée n’est pas douloureuse. Par ailleurs, elle ne laisse pas de trace d’irritations ou de rougeurs si les conditions d’utilisation sont bien respectées à la différence de l’épilateur électrique par exemple. Il est possible de ressentir tout de même une sensation de chaleur ou de légère brûlure. Hydratez votre peau après une séance d’épilation et tout ira bien.

L’épilation semi-définitive depuis votre salle de bain est donc désormais à votre portée. Il vous suffit de respecter quelques règles pratiques et de vous procurer un appareil de qualité pour obtenir des résultats en seulement quelques semaines.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.