Film Un Fils + CONCOURS INSIDE

Un Fils de Mahdi M.Barasaoui est un premier long-métrage d’exception qui amène le spectateur dans l’intimité d’un couple face à l’horreur. Un scénario sur un drame familial extrêmement bien écrit. Le réalisateur porte un regard franc sur une société partagée entre tradition et liberté culturelle.

Synopsis

Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé …

Si l’attaque terroriste est l’élément déclencheur d’une série de remise en question d’ordre morale, les parents sont mis à rudes épreuves en apprenant par le biais du médecin l’étendue des dégâts sur la santé de leurs fils et décident de lui venir en aide coûte que coûte. Le véritable choc culturel intervient au moment où Meriem découvre que Farès n’est pas le père biologique de son fils.

Elle doit assumer seule la responsabilité de son adultère. Aux yeux de son mari et des lois religieuses, elle mérite un châtiment. Alors, elle se plonge dans une course contre la montre pour trouver le père biologique de Aziz, l’unique donneur compatible.

Le père, de son côté, encaisse le coup mais, refuse de dénoncer sa femme. Par fierté ou par amour ? On se pose la question.

Alors que les deux parents luttent pour sauver leurs fils, à quelques kilomètres de la frontière tunisienne, les enfants libyens, dont les parents ont été tués, servent de donneurs d’organes aux trafiquants sans scrupules.

Fiction ou vérité ? J’espère sincèrement que l’être humain ne puissent jamais arriver à un tel niveau de barbarie, que l’imagination du réalisateur refermera à jamais la porte d’une telle abomination.

Farès frôle de très près l’absence total d’humanité, l’amour de son fils et le désespoir de le voir mourant sur son lit d’hôpital, le poussa à commettre l’irréparable. Jusqu’à la dernière minute, il hésite, pour au final …

Un Fils est un film fort, élégant, puissant, émouvant. Pour son premier long-métrage, Mehdi M. Barsaoui nous offre un grand moment de cinéma aussi marquant qu’innovant.

Son génie et son immense amour pour le cinéma se reflète dans l’écriture de son scénario saisissant.

En ce qui concerne le casting, sans surprise, Sami Bouajila, dans le rôle de Farès, crève l’écran. Son charisme et sa présence captivent le spectateur et le scelle à son siège et provoque une vague d’émotions incontrôlables.

Tenus en haleine pendant l’intégralité du film, Un Fils fait partie des films qui hypnotisent son public par sa force et gardent le rythme jusqu’à la dernière minute.

Fiction ou Vérité ? J’espère au fond de moi que l’être humain ne puissent être aussi odieux. Que l’imagination du réalisateur refermera à jamais la porte d’une telle abomination.

J’ai eu l’immense bonheur d’assister à une table ronde en présence de Mehdi M.Barsaoui et Sami Bouajila, dont je vous partage le contenu :

Au sujet de l’attaque terroriste et le passage rapide à la suite de l’histoire, Mahdi M. Barsaoui se confie sur l’aspect non ciblé de l’acte et sur le faite que ce couple n’était pas particulièrement ciblé par les attaquants mais, plutôt la malchanceux d’être au mauvais endroit au mauvais moment. Ce qui hélas sera le début d’une longue série d’attaques dont la Tunisie garde encore des séquelles.

Il ne souhaite pas faire un film politique, mais plutôt poser un regard sur ses répercussions sur une famille tunisienne. Une exploration brûlante dans l’âme des personnages et leurs désarroi, ainsi que les limites fragiles entre la vie et la mort.

J’ai adoré ce film, qui représente une performance technique et humaine extraordinaire, sur un sujet sensible, une trame scénaristique maîtrisée et bouleversante.

A votre tour de le découvrir au travers d’un jeu concours sur mon compte Twitter (https://twitter.com/MitraEtemad).

Informations Pratiques :

Titre : Un Fils
Réalisateur : Mehdi M. Barsaoui
Casting : Sami Bouajila , Najla Ben Abdallah , Youssef Khemiri
Nationalité : Tunisien , Qatarien , Libanais , Français
Durée : 1h36
Distributeur : Jour 2 fête
Date de sortie : 11 mars 2020

Par Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.