LOISIRS

Sankara N’est Pas Mort la sortie ciné en e-cinema

Sankara N’est Pas Mort de Lucie Viver est sorti en version e-cinema le 29 Avril. Vous avez la possibilité de le découvrir via Météore Films et en partenariat exclusif via La Vingt-Cinquième Heure.

La réalisatrice embarque le spectateur sur le chemin d’une long voyage au cœur de Burkina Faso en 2012.

Après l’insurrection populaire d’octobre 2014, Bikontine, un jeune poète, décide de partir à la rencontre de ses concitoyens le long de l’unique voie ferrée du pays. Du Sud au Nord, de villes en villages, d’espoirs en désillusions, il met à l’épreuve son rôle de poète face aux réalités d’une société en pleine transformation et révèle en chemin l’héritage politique toujours vivace d’un ancien président : Thomas Sankara.

Bikontine est le fil rouge de ce documentaire, on le suit de villes en villes, à travers ses rencontres. On découvre à plusieurs reprises les mêmes attentes, les mêmes espoirs d’une Vie meilleure, mêlée à la nostalgie d’un jeune poète en perdition face à une société qui se transforme sans cesse.

Sur la genèse de son film, la réalisatrice nous confie ses raisons et ses motivations suite à un premier voyage au Burkina Faso en 2012, à l’invitation d’une amie institutrice. Ce voyage m’a profondément marquée, au niveau personnel, humain mais aussi politique. J’entendais partout parler de Thomas Sankara, une référence incontournable bien que censurée par le pouvoir. C’est aussi lors de ce séjour que j’ai rencontré Bikontine, un jeune poète.

Je suis alors rentrée en France sans projet de film. Mais deux ans plus tard, en octobre 2014, l’insurrection a éclaté. Les Burkinabés sont descendus très nombreux dans la rue et ont chassé Blaise Compaoré.

Cette révolution pacifique a vraiment été le déclic pour moins. Comme tous les Burkinabés, comme Burkinatine. J’étais à la fois folle d’enthousiasme et aussi un peu inquiète pour la suite. J’ai donc eu envie de parler de «l’après » de l’avenir de ce pays au destin politique singulier.

Un tournage itinérant qu’elle a assuré seule l’image et le son du film, ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant et c’est plutôt très réussie je tiens à le confirmer. L’équipe de tournage c’était Bikontine et elle, un exploit qui mérite d’être salué.

Ainsi une voie ferrée devient la colonne vertébrale du film, une grande diagonale de 600 kilomètres à travers l’histoire d’un pays peuplé d’ethnies différentes. Une traversée mystique où chaque villageois apporte sa part d’histoire, pour au final se poser la vraie question de partir, quitter ses racines et sa terre natale, pour rejoindre l’incertitude d’une nouvelle vie …

Informations Pratiques :

Titre : Sankara N’est Pas Mort
Réalisatrice : Lucie Viver
Casting : Bikontine
Genre : Documentaire
Nationalité : Français
Durée : 1h49
Distributeur : Météore Films
Produit par : Les Films du Bilboquet
Date de sortie : en e-cinema le 29 Avril 2020
Récompenses : Prix Spécial du Jury Africain International Film Festival AFRIFF – Lagos, Nigeria – John Marshall Award – Prix Film En Cours 2018

By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.

TWITTER : @MitraEtemad

INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :