Passion Simple

A partir du mois de septembre l’année dernière, je n’ai plus rien fait, d’autre qu’attendre un homme :qu’il me téléphone et qu’il vienne chez moi. Tout de lui m’a été précieux, ses yeux, sa bouche, ses sexe, ses souvenirs d’enfant, sa voix…

Passion Simple de Daniel Arbid avec la sulfureuse Dosch et Serge Polunin est une plongée dans les profondeurs de la dépendance amoureuse, une drogue douce qui mène à l’ivresse et à la folie de la passion déchirante.
Un sentiment de bonheur indestructible entre un homme et une femme, une douce chaleur qui fait transpirer deux corps enlacés brûlants de désirs l’un pour l’autre.

Passion Simple est un long-métrage somptueux réalisé par Danielle Arbid, d’après une adaptation du roman homonyme d’Annie Ernaux paru en 1992.
La réalisatrice se confie sur ses motivations :


Ce livre, je l’ai longtemps eu dans ma poche. J’avais la sensation qu’il m’apparetenait et je l’offrais à tous les gens qui tombaient amoureux autour de moi. Il faisait un état des lieux parfait précis et merveilleux de la passion amoureuse. Il en exposait les syndromes, un peu à la manière de George Perec…Même si je ne l’ai lu qu’en Folio des années après, je me souviens très bien d’avoir vu sa sortie en 1992, une affiche du beau visage d’Annie Ernaux avec une accroche du style « Une Femme Amoureuse d’Un Russe »

Un rôle sur mesure pour la brillante  Laëtitia Dosch, parfaite dans le rôle d’Helene, elle fait partie des comédienne qui donne sans compter, une générosité sans limite, une palette d’emotions très larges qui ne s’attenuera pas de tout  le film.
Dotée d’une sensibilité rare, c’est une ode à l’amour et à la passion qui nous est proposé, une œuvre particulièrement intense en émotions amoureuses destructrices complètement maîtrisée, parfois tendre, parfois intense. 

Une destruction lente et douloureuse qui mènera à une reconstruction vitale, l’esthétique de l’œuvre est d’une grande beauté, une lumière folle qui caresse les corps des deux amants dégage une dose de poésie très romanesque.
Une addiction sexuelle et psychologique que l’on pourrait facilement s’imaginer…? Une forme de fantasme ? Il s’avère que la réalité est pourtant tout autre.

Passion Simple film le sexe avec finesse et poésie, Danielle Arbid illumine le cinéma français avec sa signature cinématographique originale et enivrante.

Informations Pratiques :


Titre : Passion Simple

De : Danielle Arbid Avec : Laëtitia Dosch, Sergei Polunin et Lou-Teymour Thion

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h39 Distributeur : Pyramide Films

Date de sortie au cinéma : 11 août 2021

Par Mitra Etemad, Paris Bloggeuse lifestyle
globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.