À Plein Temps d’Eric Gravel

Julie se démène seule pour élever ses deux enfants à La campagne et garder son travail dans un palace parisien. Quand elle obtient enfin un entretien pour un poste correspondant à ses aspirations, une grève générale éclate, paralysant les transports. C’est tout le fragile équilibre de Julie qui vacille. Elle va alors se lancer dans une course effrénée, au risque de sombrer.


Éric Gravel le réalisateur se confie :

À Plein Temps commence par un son, le brut du souffle endormi de Julie…, il s’agissait de révéler le personnage graduellement, de l’intérieur de façon macroscopique et sensorielle, avec ce souffle profond et enveloppant qui annonce qu’on sera collé à elle tout au long du film. Être au plus près de sa respiration et du grain de sa peau. C’est le calme avant la tempête.

Au moment où j’écrivais mon scénario, je n’avais pas d’actrice en tête. Lorsque j’ai commencé à réfléchir à des noms de comédiennes, celui de Laure Calamy s’est imposé. C’est une actrice hors norme, elle a un registre immense du drame en passant par la Comédie, elle excelle.


Le spectateur découvre dans l’obscurité d’une chambre à coucher le son rythmé de la respiration de Julie qui savoure ses dernières instants de repos avant de démarrer une longue journée de travaille, digne des entraînements des sportifs olympiques.

À peine les yeux endormis ouverts, elle dépose ses enfants chez la voisine et affronte l’enfer des transports en communs en grève…, de l’autre côté du miroir une palace parisienne où les milliardaires du monde entiers viennent chercher
la part de rêve pour laquelle l’argent n’est qu’un détail.


Julie rêve d’une vie meilleure et se donne les moyens au péril de perdre son travail de première femme de chambre de palace. Alors elle tente, ose, fonce et affronte comme une guerrière prête à tout pour obtenir le graal.

Malgré ses difficultés financières elle garde la tête hors de l’eau, optimiste ou instant de survie, Les journées s’enchaînent à un rythme infernal, elle est happée par le stresse de la vie, mais garde au fond d’elle cette lumière magique vers un futur prometteur.

À Plein Temps d’Eric Gravel est un hommage à toutes ses femmes qui chaque jour se lèvent au aurores, enfile l’uniforme de mamans, et aussitôt la remplace par un tablier et col blanc, elles sont les reines cachés de ses hautes lieux de richesse qui les mépris et s’acharnent sur leurs performances pour un maximum de rendements.

Doit-on vraiment parler de la comédienne Laure Calamy, est-il nécessaire de préciser à quel point elle est exceptionnelle, brillante, crédible, époustouflante dans son interprétation et son implication hors-norme.
Sa gestuelle dans sa façon de s’exprimer et de nous communiquer son mal-être est à couper le souffle.

Une fois de plus Laure Calamy honore le cinéma français de sa présence somptueuse. Un plongeon dans son âme de comédienne profondément humaine avant tout.

Informations Pratiques :

Titre : À Plein Temps
De : Éric Gravel
Avec : Laure Calamy, Anne Suarez, Geneviève Mnich
Genre : Drame
Durée : 1h25
Distributeur : Haut et Court
Date de sortie : 16 mars 2022

Mitra ETEMAD

 

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.