Babysitter de Monia Chokri

Cédric perd son emploi chez Ingénérie Québec après avoir fait une blague sexiste qui devient virale. Encouragé par son frère un intello bienpensant, Cédric entame une thérapie et écrit Sexist Story, un livre qui se veut révolutionnaire et s’attaque à la misogynie. Nadine, exaspérée par l’introduction de son conjoint, elle-même en manque de rêve et d’adrénaline, se laisse alors tenter par les j’existe étonnants initiés par la mystérieuse babysitter.

Adaptée de la pièce de théâtre, la comédie babysitter plonge encore plus loin dans l’inconscient, le désir de dominer l’autre et l’avenir dérive du couple.

Monica Chokri la réalisatrice se confie sur ses motivations d’adapter la pièce de Catherine Léger :

J’apprécie beaucoup le travail de Catherine, qui est scénariste et dramaturge, on avait envie de se rencontrer l’une et l’autre, et je savais qu’elle cherchait une binôme pour développer ses projets au cinéma. Une semaine avant de la rencontrer, je suis allée voir sa pièce Babysitter. Je l’ai trouvée extrêmement drôle. Catherine a Un humeur qui décape fort, elle tire sur tout ce qui bouge, mais toujours avec acuité. En sortant du théâtre, c’etait une évidence pour moi : il fallait adapter cette pièce au cinéma et il y avait même urgence à le faire.

Babysitter démarre sur un portrait de couple lisse et bourgeois, suivant sagement les étapes pré-programmés de la vie, jusqu’à la naissance du bébé et l’arrivée du babysitter, qui les basculent dans le chaos sexiste, elle prend non seulement possession des diffrents tâches ménagères à affecter, elle réveille également les tendances machos de Cédric, qui la considère à sa place de femme soumis aux tâches quotidiennes leurs étant destinés. 

Amy se rapproche de Nadine qui sombre dans sa dépression chaque jour d’avantage, arrive alors le troisième personnage nommé Jean-Michel, un ami du couple envahissant qui ne peut s’empêcher de fantasmer sur le p,astique du rêve de la belle Amy, magnifiquement interprétée par la sublime Nadia Tereszkiewicz.

Elle illumine et apporte de la fraîcheur et créer un semblant de jeu sensuelle où elle effectue s’est taches en tenue de soubrette, au même moment Nadine découvre le sexisme de son mari et son frère, le tout accompagné par l’humeur très imagé de Monia Chokri.

Babysitter est une œuvre puissante, remarquable, et hélas toujours d’actualité…, il représente la dangerosité d’une societe malsaine orchestrée par le sexisme et entraîne une descente aux enfer psychologique irréversible. 

L’évolution du couple est extrêmement bien exécutée et crédible et réaliste, il repose cependant sur l’interprétation magistrale de Nadia Tereszkiewicz qui a su se saisir des différentes nuances de son personnage. 

Une mise en scène brillante, sans aucun pathos, toute en sobriété. Un long-métrage essentiel, une belle réussite.

Informations Pratiques :

Titre : Babysitter 

De : Monia Chokri 

Avec : Nadia Tereszkiewicz, Monia Chokri, Patrick Hivon 

Genre : Comédie

Durée : 1h27

Distributeur : Bac Films 

Date de sortie au cinéma : le 27 Avril 2022

Mitra ETEMAD

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.