TOM de Fabienne Bertaud

Tom, 11ans, vit avec sa mère Joss dans un mobil-home en lisière de forêt. Lorsqu’il n’est pas à l’ecole, Tom est le petit homme de sa mère et prend soin d’elle autant qu’elle de lui. L’artivee de Samy, un jeune homme inquiétant va bousculer leur fragile équilibre…

Fabienne Bertaud, la réalisatrice du film se confie sur la genèse de TOM :

C’est un livre, Tom petit homme tout petit homme de Barbara Constantine qui m’a été proposé. Rhamsa Production venait d’acquérir les droits, la productrice était à la recherche d’un(e) réalisatreur(trice). Elle avait vu Pieds Nus Sur Les Limaces, c’est grâce à ce film’qu’elle m’a contactée. Le roman de Barbara a résonné en moi. Raconter une histoire par le prisme de l’enfance est un désir que j’ai depuis longtemps. 

Le monde de l’enfance est un trésor oublié dont je veux sans cesse me souvenir. C’est un monde de sensations, sans a priori, sans jugement, sans conditionnement. Il est libre. Intuitif et plein de mystère. On se raconte des histoires quand on est enfant. Notre imagination n’est pas encore bridée. Et la relation mère/fils est un thème qui m’est cher et qui m’a longtemps hanté, possédé…

J’ai imaginé le film comme un conte moderne dont Tom est le fil rouge. Ce petit garçon fait face à de nombre problèmes, il est souvent seul mais son monde est enchanté et trouve du réconfort dans la nature qui le couve et protège, entouré d’animaux. Mais aussi dans le grand château de Madeleine, décor que j’ai trouvé pendant les reperages qui nourrit la partie conte. J’ai été fasciné par le lieu en le visitant, il était dans son jus, d’un autre temps, remplit de mystère. 

TOM est un long-métrage surprenant et très inattendu par son ambiance très étrange et inconfortable, créée volontairement par une parfaite alchimie visuelle et sonore, les différents sons de la nature associés à la solitude des espaces dont une grande impression de danger et d’incertitude s’en dégage, nous plongeant dans nos suppositions d’une éventuel mauvaise rencontre et cela finit par arriver.

Tom  ( Tanguy Mercier) et sa mère Joss ( Nadia Tereszkiewicz) ils semblent très proches à première vue, pourtant leurs jardins secrets n’ont rien en communs. Le monde mi réel mi imaginaire de Tom ne laisse aucune place à sa mère, malgré ses efforts à le protéger, Joss finit par accepter de partager son fils avec son père fraîchement sortie de prison. 

Arrive alors une figure réconfortante et protectrice dans sa vie, son âge avancé et sa mauvaise santé n’empêche pas Tom de l’apprécier, il trouve auprès de Madeleine, la chaleur d’une vraie maison et la stabilité.

Les quatre protagonistes sont tous à la recherche de la même chose, une famille, une vraie, ils la vivent à leur goût, libre tout en subtilité, la froideur du début cède la place à la lumière flamboyante d’une reconstituion. Une quête de la vérité et de sens nécessaire et aboutie.

Le tout avec une mise en scène fascinante de maîtrise du début jusqu’à la fin. 

La sublime et combien talentueuse Nadia Tereszkiewicz que nos avons le plaisir de voir de plus en plus au cinéma, est fascinante par sa beauté et sa présence remarquable à l’ecran.

Sans oublier le jeune Tanguy Mercier, impressionnant.

Informations Pratiques :

Titre : TOM 

De : Fabienne Bertaud 

Avec : Nadia Tereszkiewicz, Tanguy Mercier, Félix Maritaud, Claudine ACS

Genre : Drame 

Durée : 1h27

Distributeur : Haut et Court 

Date de sortie au cinéma : 11 mai 2022

Mitra ETEMAD

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.