Je veux commencer un instrument : je commence par quoi ?

Il n’y a pas d’âge pour commencer la musique ! Et d’ailleurs, à la différence des idées reçues, il n’est pas nécessairement plus difficile de se lancer étant adulte. Bien au contraire.

On le fait par plaisir et non parfois par obligation comme lorsque c’est le cas étant enfant. Surtout on peut choisir un instrument qui nous plaît vraiment. Si vous aussi vous avez pour projet de commencer l‘apprentissage d’un instrument, voici quelques conseils.

Commencer un instrument : oui, mais lequel choisir ?

Le premier point à définir et pas des moindres est de déterminer quel instrument ou du moins quel type vous allez choisir. Apprendre le violon peut en pratique se révéler plus difficile que se lancer dans le piano, même si en travaillant régulièrement aucun instrument n’est inaccessible. Aussi demandez-vous quel répertoire vous comptez jouer. Certains instruments comme le violoncelle ont leur lot de morceaux classiques, mais restent assez pauvres dès lors qu’il s’agit d’opter pour des pièces contemporaines. Réfléchissez également au type de pratique si vous voulez un instrument qui se pratique en solo ou si vous avez pour ambition de jouer en groupe. Vous risquez de vous sentir vite limité si vous faites de la basse sans autres musiciens pour vous accompagner ou si vous optez pour un instrument d’orchestre…

 

Les bonnes questions à se poser

 

Se lancer dans un instrument demande aussi de répondre à quelques questions pratiques. Combien de temps êtes-vous prêt à consacrer par semaine à la pratique ? Quels sont les objectifs que vous visez ? Dans quelles conditions comptez-vous vous entraîner ? Jouer de la trompette, de la batterie ou d’un instrument « bruyant » en appartement avec des voisins peu conciliants peut par exemple vite vous faire passer l’envie d’exprimer votre musicalité. 

details of musicians to play a symphony

Aussi pour bien choisir votre instrument, il faut aussi bien vous renseigner. Ce n’est pas parce que vous aimez le son d’une harpe que vous apprécierez d’en jouer et ce n’est pas parce que faire de la batterie c’est « cool » que vous aurez forcément des facilités à apprendre la rythmique. En bref, la meilleure des solutions reste de faire un essai. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous. Déjà, si vous avez des amis musiciens, vous pouvez leur demander de vous monter leur instrument, de vous en parler et même de vous apprendre quelques tips de débutant. Sinon il faut vous rapprocher d’une école de musique ou de toute autre structure qui organise des ateliers d’éveil musical autour de la découverte d’instruments.

 

Acheter son instrument

 

Une fois que votre choix est fait, même si cela paraît aller de soi, eh bien il faut vous procurer un instrument ce qui demande non seulement un certain budget, mais aussi de la place. Et c’est là que les choses peuvent se corser. Si vous avez pour ambition de faire de la guitare, sachez que les modèles d’entrée de gamme se situent aux alentours de 120 € et qu’ils font largement l’affaire du moins dans un premier temps. Côté stockage, pas de grandes difficultés non plus à prévoir, un support coûtant dans les 30 €. 

 

En revanche, si c’est le piano qui vous fait de l’œil et que vous n’êtes pas très emballé par l’idée d’acheter un clavier électronique, il faut compter au moins 2500 € pour un piano droit sans compter les frais annexes (livraison du piano, accord). De plus, il faut surtout pouvoir être en mesure de lui trouver une place de choix. Mais êtes-vous vraiment prêt à investir une telle somme sachant que vous n’avez pas la certitude qu’une fois les premiers instants d’excitation passée, vous ne vous désintéressez pas complètement de la pratique du piano ? Eh bien dans ce cas-là, peut-être vaut-il mieux opter pour le leasing. À l’instar d’une voiture ou de matériel informatique, il est désormais possible de louer un instrument de musique quel qu’il soit et de s’en séparer si l’alchimie ne se fait pas. Une solution à ne pas négliger, surtout si vous voulez essayer plusieurs instruments avant de vous lancer réellement.

Prendre des cours ou se lancer en autodidacte ?

Autre point à considérer, posez-vous la question de savoir comment vous allez perfectionner vos compétences. Aujourd’hui, avec la démocratisation de vidéos destinées à la formation, avec un peu de bonne volonté, il est possible d’apprendre les rudiments d’un instrument par ses propres moyens, et ce, sans aucune base en solfège. Néanmoins, se lancer en autodidacte n’a pas que des points positifs. Si de cette façon on peut davantage gérer son temps et que c’est aussi plus économique, on perd en revanche le bénéfice d’un professeur et de sa méthodologie, et surtout un allié précieux lorsqu’il s’agit de motivation. Si vous êtes frileux à l’idée de vous engager avec un professeur et d’une certaine façon de retourner sur les bancs de l’école, sachez qu’on n’enseigne pas à un adulte comme on le fait aux enfants, et qu’à condition de trouver le bon professionnel qui saura vous tirer vers le haut, vous passerez de bons moments tout en améliorant votre savoir. Cependant, regarder sur internet des cours pour débutants peut vous aider à pousser votre réflexion quant à l’instrument à choisir et surtout vous confronter dans l’idée que vous prenez la bonne décision !

La Rédaction

 

 

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.