[ CHRONIQUE ] Et si on lâchait nos smartphones ?

Sommes-nous atteints de perfectionnite aiguë ?

Vous l’avez toutes plus ou moins remarquées, le corps est devenu le remède au mal-être pour beaucoup d’entre nous. Etre bien dans son corps, c’est se sentir désirable dans les yeux des autres et donc cela pulse notre confiance en nous et notre bien-être. En Corée, la beauté parfaite est devenue une obsession qui a dépassé certaines limites. Pour doper leurs carrières, beaucoup de femmes n’hésitent pas à passer sous les mains du chirurgien afin de modifier tous aspects d’elles-même qui ne leur conviennent plus, quitte à changer radicalement ce que leur patrimoine génétique leur a offert.

DSC_1123Avant, on laissait Dame Nature œuvrer, à présent, on veut maîtriser tous les aspects de notre corps et l’ère digital y est pour quelque chose.

Nous sommes dans l’ère Instagram : celui de la quête de la beauté et du corps parfait, mitraillés chaque jour avec son smartphone. Corps et visage doivent être irréprochables, ceux-ci étant immortalisés à jamais. Alors qu’à la base, Instagram était un outil de partage d’images.

Nous sommes devenus obsédés par l’image que nous renvoyons dans nos photos. Celle d’une femme heureuse, fière de son corps, aimant manger sans prendre un gramme, à coup d’heures intensives de sport, faisant du shopping et restant le plus souvent en vacances. Vous constaterez que ces 5 éléments sont omniprésents dans nos photos.

On s’est beaucoup inspiré ces derniers mois de ces belles du fitness qui sont devenues des gourous de la santé et de la beauté. C’est comme si on nous disait que le culte du corps était le seul objectif de notre vie. Il semble même passer au-dessus du travail.

Le revers de la médaille c’est cette impression de nullité que cela peut engendrer si on est loin des stéréotypes générés par le net. Publier ses photos nous renvoient à une image impartiale de notre physique. Combien de photos de soi-même avons-nous pris avant de la publier ? On se recoiffe, on met plus de volume à ses cheveux, on se repoudre, un peu de rouge à lèvres pour avoir l’air moins fade … Et être mieux que sa voisine d’instagram. On ajoute le petit filtre pour un meilleur rendu et on clique.

Loin de booster notre morale, cette nouvelle tendance peut nous ôter notre confiance en nous. Qu’en pensez-vous ?

By Sophie Tagel

Un commentaire

  1. Je pense en effet que cela peut influencer fortement la perception que l’on a de soi !! Je remarque cela chez les plus jeunes … pourtant je reste convaincue que toutes les femmes sont belles et certainement bien plus belles que ces mannequins « refaites » de partout et souvent maigre à faire peur ! Je me réjouis de la nouvelle tendance qui montre des femmes avec de vraies formes, de vraies rondeurs ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s