[ CHRONIQUE ] REVEAL : Mon Ecole pour Lina, cette dure réalité existe dans le monde

Il y a quelques jours, nous avons participé à une campagne de communication autour de l’esclavage infantile. Nous ne l’avons pas présenté immédiatement comme ça car Plan International souhaitait instaurer un débat productif autour du sort des enfants.

PlanInternationalActive dans 51 pays, l’organisation Plan International a créé un blog factice, Mon Ecole pour Lina. L’objectif était de faire prendre conscience qu’il existe des millions de filles dans le monde que l’on oblige à travailler au lieu d’aller à l’école, comme n’importe quel enfant de leur âge. Et le but n’était surtout pas de vous décevoir. La transposition de cette histoire dans notre monde occidentalisé était purement volontaire.

Loin de vouloir vous duper, Plan International a choisi de créer un blog afin d’alerter le public sur une situation qui perdure depuis des années, dans l’indifférence quasi générale. Le message de Plan International était fort : « Faire entendre la voix des filles et diffuser un message fort : Dites OUI à l’éducation pour toutes« . Nous avons eu cette chance, donnons-leur aussi la même.

couv

Le 11 octobre 2015 aura lieu la 4ème Journée Internationale des filles. Pour cela, Plan International a besoin de vous pour mobiliser et aider des millions de filles dans le monde à reprendre le chemin de l’école. Il faut savoir qu’une fille sur cinq ne va pas à l’école dans le monde et même si nous sommes confortablement installées en France, c’est par solidarité que nous pourrons faire en sorte que cela change.

L’esclavage n’est pas uniquement un « simple » fait divers que l’on lit dans les journaux, 11,3 millions de jeunes filles vivent une vie révoltante de travailleuses domestiques. Ci-dessous le témoignage de la jeune Urmila Chaudary.

Ce message n’a malheureusement pas suffisamment d’écho dans les médias et pourtant, cela fait 75 ans que Plan International lutte, sur le terrain, pour changer les mentalités et retirer les filles de leur travail de misère pour les laisser vivre leur vie d’enfants à l’école.

cas-RP-ONG-slide-01

Plan International rappelle que « si en France les filles, comme tous les enfants, peuvent avoir librement accès à l’éducation, elles en sont souvent privées dans de nombreux pays à cause des mariages forcés, des violences en milieu scolaire et de l’esclavage domestique« . C’est vrai, que l’on a tendance à l’oublier.

Grâce à nous tous, Plan International peut porter sa voix encore plus haut et augmenter le nombre de ses 4 910 projets de développement que l’ONG mène actuellement. Partagez les vidéos, parlez-en autour de vous, faites le maximum, allez sur leur site … ce sont des vies qui sont en jeu.

SITE http://www.plan-international.fr

By Sophie Tagel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s