Film d’Animation J’ai Perdu Mon Corps

J’ai perdu Mon Corps est le premier long-métrage d’animation exceptionnel de Jeremy Clapin, une histoire d’amour entre Naoufel et Gabrielle couronnée d’une main coupée échappée d’une laboratoire.

Si au départ, le pari fou semblait perdu d’avance, la volonté et la motivation de Jeremy Clapin ont suffi pour convaincre et mener à bien ce projet hors du commun.

C’est en 2011 que Marc du Pontavice découvre et acquiert les droits de Happy Hand, le livre de Guillaume Laurent, scénariste de nombreux films comme Le Fabuleux Destin D’Amélie Poulain de jean-pied Jeunet. Marc du Pontavice vient d’obtenir un beau succès en produisant Gainsbourg, Vie Héroïne de Joann Sfar et décide de se lancer dans l’aventure du film d’animation pour adulte.

Mais le projet va rapidement se révéler une ( longue ) course d’obstacle. Le sujet fait peur (une main tranchée) puis le film qui tangue entre thriller et la comédie en passant par une histoire d’amitié crée un mélange de genres qui lui confère une audace qui peut dérouter certains.

Pour information, l’aventure va durer 8 longues années. Elle mènera à une rencontre fructueuse avec Dan Lévy fondateur du groupe THÉ DØ qui a composé la musique du film.

L’idée de ce film est née suite à la lecture du roman de Guillaume Laurent, Happy Hand.  Aussi improbable que totalement déstabilisante, cette main tranchée devient le fil rouge de son histoire, elle ne s’exprime ni par les mots, ni par les yeux, elle n’a pas de visage. Pourtant, elle arrive à créer une sorte de compassion et la tendresse avec le spectateur.

Pour donner plus de crédibilité à cette main baladeuse, Jeremy a crée des images réelles du décor et des personnages, tout en restant dans l’esprit d’un film d’animation, pour ensuite les habiller par le dessin traditionnel. Ce processus inhabituel en long-métrage qui efface les frontières entre Animation et prises de vue crée un trouble visuel à la fois magnétique et poétique.

Synopsis

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embuches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous les trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire …

J’ai perdu mon corps est un véritable chef-d’œuvre cinématographique faisant appel à vos sens, un récit sensoriel caractérisé par Le multiplication temporelle. Jeremy Clapin invite les spectateurs à la découverte des sens comme le goût, l’odorat, l’ouïe, la vue, le toucher par le biais de la main tranchée.

Sans hésitation, Jeremy Clapin et son équipe nous offrent le meilleur film d’animation français de l’année 2019. Une prouesse technologique aussi grandiose que la belle moralité qui s’en dégage.

Informations Pratiques :

Titre : J’ai perdu mon corps
Réalisateur : Jeremy Clapin
Nationalité : Français
Distributeur : Rezo Films
Durée : 1h21
Date de sortie : 6 novembre 2019
Prix : Festival de CANNES 2019 , Semaine de la critique 2019


By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.