Film Seules Les Bêtes

Seules Les Bêtes est le nouveau long métrage du réalisateur Dominik Moll. Après Harry, un ami qui vous veut du bien, avec à la clé un César du meilleur réalisateur plus que mérité, il revient avec, à ses cotés, le genialissime Denis Menochet qu’on présente plus.

Il a marqué les esprit à jamais avec jusqu’à la garde et Grâce à Dieu …, deux opus extrêmement lourds à porter, même pour un génie comme Dénis Menochet.

On le retrouve dans Seules Les Bêtes avec toujours autant de charisme. Dans un registre beaucoup plus fragile, il interprète le rôle de Michel Farange, un fermier en mal d’amour, qui petit à petit s’enferme dans son monde virtuel basé sur une relation amoureuse à distance … A cœur perdu, il se laisse porter par les mots doux s’affichant sur son écran sans se poser de questions et finit par se ruiner financièrement et surtout moralement, car celle qui correspondait avec lui, n’était pas celle qu’il croyait.

C’est à ce moment qu’on découvre la sublime Nadia Tereszkiewicz, qui sans le vouloir occupe une grande place dans la vie amoureuse de Michel Farange ( Denis Menochet ), son image a été volé sur Internet pour attirer les futures victimes d’une bande d’arnaqueurs professionnels.

Elle même en mal d’amour, elle se retrouve être l’objet du désir d’un homme qu’elle ne connaissait pas. Deux vies, deux histoires à la recherche d’un peu d’amour et de tendresse.

Un quotidien pesant qui pousse à la solitude, une vie de couple inexistante, chacun s’enferme dans sa bulle et n’en sort que dans son propre imaginaire, jusqu’au jour où à l’autre bout du monde, une lueur d’espoir pointe son nez et vous entraîne avec elle dans les bas fond de l’humanité, là où la tendresse s’achète à prix d’or.

Michel Farange tombe de haut quand il découvre la vérité. Humilié, ruiné et surtout extrêmement seul, il comprend alors que les promesses d’amour étaient en fait une grosse arnaque pour lui prendre son argent … Malgré la douche froide, se laissera t-il porter par une relation imaginaire ? La fin du film laisse le spectateur décidé de la suite à donner.

Un film réaliste où l’amour et le mensonge côtoient la solitude et froideur d’une vie monotone. Encore une fois le génie et l’excellence de Denis Menochet apporte une dimension humaine et artistique surnaturel au scénario.

En bonus, des extraits vidéos de la projection privée du film chez Canal+ distributeur du film que je remercie chaleureusement pour ce grand moment de bonheur cinématographique.

SYNOPSIS

Une femme disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition. Chacune a son secret, mais personne ne se doute que cette histoire a commencé loin de cette montagne balayée par les vents d’hiver, sur un autre continent où le soleil brûle et où la pauvreté n’empêche pas le désir de dicter sa loi.

Informations Pratiques :

Titre : Seules Les Bêtes
Réalisateur : Dominik Moll
Casting : Denis Menochet , Laure Calamy, Damien Bonnard
Genre : Thriller, Policier , Drame
Nationalité : Français , Allemand
Durée : 1h57
Distributeur : Haut et Court
Date de sortie : 4 décembre 2019
Adapté du roman de Colin Niel aux éditions du Rouergue


Par Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.