2019 : Mon Bilan Vinted

2019 est l’année du seconde main. Ce nouveau mode de consommation qui fait des émules dans le monde est un véritable marché à part entière. L’occasion attire de nombreuses personnes : acheteur et vendeur. Ce succès explique le boom de VINTED.

Je suis acheteuse et vendeuse chez Vinted depuis quelques mois. Je vous ai déjà parlé de mes achats et je publie en storie sur instagram certaines de mes ventes (Pour info, mon pseudo vintie est TITITATO).

Il m’a fallu du temps pour me faire une bonne opinion de ce site de seconde main. Aujourd’hui, je suis en mesure de faire un bon bilan de l’année écoulée.

Je vais être honnête, il y a du bon et du moins bon. Quand on achète du neuf, on est moins déçu mais, Vinted permet de faire de belles économies et de vendre des accessoires et vêtements que l’on ne porte plus.

Mon Bilan Vendeuse

De mon côté, mon placard s’est allégé de quelques sacs : Lancaster, Michael Kors, Chloé, Marc Jacobs entre autres. Côté vente, c’est positif et mes acheteuses sont très sympas. Pour bien vendre, il n’y a pas de secret, il ne faut pas hésiter à casser les prix. J’ai cédé un sac acheté 400€ pour 4 fois moins cher et un autre 8 fois moins cher.

Oui, pour être satisfaite, il faut vraiment vouloir s’en débarrasser et ne plus y être attaché. Et là, on récupère des sous pour se faire plaisir à nouveau.

Mon Bilan Acheteuse

Côté acheteuse, je suis plus mitigée. Vinted compte beaucoup de fake et là, c’est difficile, sauf si vous êtes un pro, de distinguer un faux d’une vrai pièce. Je me suis fait avoir et je m’en suis rendu compte dès le premier lavage pour certains. Ça rétrécit énormément et les inscriptions peuvent s’effacer. J’ai reçu aussi des vêtements sales, avec de la javel dessus, tachés etc …

Si vous achetez à une vendeuse vivant à l’étranger, sachez que les frais de retour peuvent être à votre charge. Et le retour peut coûter le même prix que le vêtement. Donc, méfiance ! Et ce, même si la vendeuse vous a caché des choses : un trou, des taches, des coutures pas nickel etc …

Certains vendeurs font de la vente de fake un vrai business : vendre x polo Lacoste ou Ralph Lauren par jour, c’est suspect. Là aussi, méfiance.

D’un autre côté, je suis tombée, par bonheur, sur des personnes voulant se débarrasser simplement de leurs vêtements (pour peu cher) et j’ai eu des pépites comme un pull Ralph Lauren quasi neuf ou un ensemble jogging Calvin Klein vraiment top. Aussi, vous pouvez demander au vendeur si son article est authentique ou pas. En général, ils répondent et certains avec honnêteté.

Finalement, mon bilan est plutôt positif. Il faut que je m’habitue à bien jauger les pièces. Et vous, où en êtes-vous avec VINTED ?


Sophie Tagel – Bloggeuse, vernis addict, shoppeuse invétérée, dopée à la caféine, un peu insomniaque et gourmande
INSTAGRAM : @sophietagel
TWITTER : @trendyslemagtw

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.