LOISIRS

Film : Le Photographe

Après le succès phénoménal de  son premier film The Lunchbox, le réalisateur indien Ritesh Batra, nous embarque dans une aventure aussi improbable que insouciant. Un hymne à l’amour sous toutes ses formes. 

Le Photographe est pour moi le Feel Good Movie de ce début d’année 2020, ce film ne se regarde pas, il se vit viscéralement. Comme un voyage vers le bonheur qu’on aimerait faire durer le plus longtemps possible. On savoure  chaque seconde avec délices. Un arrêt sur le temps qui subjugue le spectateur par la beauté de la mise en scène précise de Ritesh Batra.

Une ôde à l’optimisme au-delà des clichés, deux destins que tout opposait se trouve réunis, autour d’une tradition ancestrale exigeant le mariage d’un homme célibataire approchant la quarantaine.

C’est ainsi que Rafi, modeste photographe, fait la rencontre d’une muse improbable, Milani, jeune femme issue de la classe moyenne de Bombay. Quand la grande-mère du garçon débarque, en pressant son petit-fils de se marier, Milani accepte de se faire passer pour la petite amie de Rafi. Peu à peu, ce qui n’etait Jusque-là qu’un jeu se confond avec la réalité …

Rafi n’a presque rien de matériel à offrir à Milani, mais ce qui fait sa force, c’est sa bienveillance et sa courtoisie. L’image de la femme n’a jamais été aussi magnifiquement mise en valeur. Un respect total qui rend ce long-métrage mémorable dans l’univers impitoyable du cinéma sali par des agressions sexuelles à répétitions.

Le regard admiratif et amoureux que pose Rafi sur Milani, vaut tout l’or du monde. Pourtant à aucun moment, il ose aller plus loin, il garde ses distances pour ne pas la perdre et elle l’apprécie tel qu’il est et ne demande pas plus.

L’élégance de leurs sentiments grandit à chaque retrouvaille, la justesse et la pudeur de leurs intimités apporte une dimension remarquable et furieusement sensuelle.

L’immense génie d’un réalisateur exceptionnel dans une mise en scène remarquable, une justesse de dialogue se mêlant avec aisance à la perfection d’un jeu de lumière embrassant leurs pensées.

Une claque cinématographique qu’on accepte de recevoir, tellement la bonté de Rafi ( Nawazuddin Siddiqui) envers Milani ( Sanya Malhotra), nous touche et bouleverse profondément.

Informations Pratiques : 

Titre : Le Photographe

Réalisateur : Ritesh Batra

Casting : Nawazuddin Siddiqui , Sanya Malhotra , Farrukh Jaffar

Nationalité : Indien , Allemand, Américain

Durée : 1h50

Genre : Romance , Drame

Distributeur : Le Pacte

Date de sortie : 22 Janvier 2020

Par Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :