AQUARELA L’Odyssée de L’eau

AQUARELA L’odyssée de L’eau est un film où plutôt un voyage visuel hors du commun dans un univers aquatique d’une beauté à vous couper le souffle. Une balade poétique à travers la pureté fascinante et le pouvoir brut de l’eau.

Filmé à 96 images par seconde, le film est une expérience viscérale au cours de laquelle l’homme se retrouve face à la force et la volonté capricieuse de l’élément le plus précieux de la Terre. Des eaux glacés précaires du lac Baïkal en Russie à l’ouragan Irma dévastant Miami, en passant par l’impériale chute du Salto Ángel au Venezuela, l’eau est le protagoniste principal d’Aquarela.

 Le réalisateur Victor Kossakovsy  né à Saint-Petersbourg ( Leningrade à l’époque) en 1961, est un documentariste explorant principalement les interactions entre la réalité et les moments poétiques. Il a commencé sa carrière aux studios de Leningrad en tant que cameraman, assistant réalisateur et monteur en 1978. En 1986 il étudie l’écriture et la réalisation à Moscou HCSF, et réalise en 1989 son premier film LOSEY, puis en 1992 le documentaire, BELOVYv, qui le révèle en remportant notamment le prix du public à l’lDFA Amsterdam et le prix VPROnJoris Ivens.

Le premier mot qui m’est venu à l’idée en sortant de la projection Presse de AQUARELA été « Magistrale », et un énorme respect pour l’équipe technique qui ont fait un travail de titan, dans des conditions extrêmes, pour nous offrir des images d’une élégance hors du commun.

Tout le génie et l’immense talent de Victor Kossakovsy au service du cinéma, cela donne 89 minutes de frissons, de grandeur, de magie, de splendeur, face à un écran qui reflète les émotions d’un homme aussi passionné que passionnant.

Le format de 96 images par seconde est ce qui m’a semblé le mieux car il permet de distinguer chaque goutte d’eau. Le lac Baïkal en Sibérie est une pure, quand vous la regardez, vous pouvez voir jusqu’à 100 mètres de profondeur. Ajouté à la beauté des images, on se laisse volontiers porter par la musique d’Eicca Toppinen, compositeur et violoniste finlandais et de son groupe de métal-violoniste Apocalyptica.

A l’heure où l’homme détruit tout sur son passage, il est de notre devoir de montrer ce chef-d’œuvre absolu à nos enfants, car si nous ne réagissons pas dans les années à venir, ce film sera l’unique témoin de l’aventure beauté majestueuse de la nature.
Le film est pré sélectionné aux Oscars

Informations Pratiques :

Titre : AQUARELA L’Odyssée de L’Eau
Réalisateur : Victor Kossakovsy
Genre : Documentaire
Durée : 1h29
Nationalité : Britannique, Allemand , Danoise , Américaine
Distributeur : Damned Distribution
Date de sortie : 5 février 2020
Par Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.