Résumé des sorties cinéma de mars

A mon grand regret et pour le bien de tous, les lumières des salles de cinéma viennent de s’étendre pour une durée indéterminée. En ce mois de mars, beaucoup d’excellents long-métrage étaient programmés, des films que j’ai eu le bonheur de voir en projection presse.

Malgré l’ordre de confinement que je respecte à la lettre, je tiens malgré tout à rendre hommage aux réalisateurs, distributeurs, agences de com, attachés de presse free-lance qui chaque jour font un travail formidable, pour nous faire rêver, l’amour du cinéma ne s’explique pas, il se vit intensément.

Nous nous retrouvons très bientôt, on reprendra nos échanges passionnants autour des films qu’on a aimés, et d’autres qui attendent l’ouverture des salles. En attendant le jour J, voici une revue rapide sur des long-métrages extraordinaires que vous devez noter dans vos listes des films à voir absolument.

En tête de liste, le magnifique, extraordinaire, puissant …, Benni de Nora Fingscheidt, avec une jeune actrice allemande qu’on peut clairement qualifier de génie, je nomme Helena Zengel.

A tout juste 9 ans, au moment de tournage, Helena Zengel est une ovni. Elle possède une force et une intensité d’interprétation hors du commun. Elle porte, sur ses petites épaules, un rôle extrêmement difficile à jouer, un talent naturel, une présence imposante, qui bouleverse jusqu’aux larmes.

Son visage angélique est totalement métamorphosé, mi ange mi démon, elle pousse à l’extrême sa capacité de s’apprivoiser son personnage.

Synopsis

Benni a neuf ans, négligée par sa mère, elle est enfermée depuis sa petite enfance dans une violence qu’elle n’arrive plus à contenir. Prise en charge par les services sociaux, elle n’aspire pourtant qu’à être protégée et retrouver l’amour maternel qui lui manque tant. De foyer en foyer, son assistante sociale et Micha, un éducateur, tenteront tout pour calmer ses blessures et l’aider à trouver une place dans le monde.

Benni est un chef-d’œuvre absolu qui s’adresse à tous, un enfant prêt à tout pour retrouver l’amour de sa mère, pourtant celle-ci a peur de sa fille et garde ses distances, les services sociaux prennent le relais et tentent de lui apporter un cadre rassurant mais, Benni ce qu’elle souhaite le plus au monde c’est l’amour de sa mère …

 

La grandeur d’âme de ce film, nous le devons à la manière dont la réalisatrice raconte son histoire, sans être dans le jugement, ni la culpabilisation de la mère.

La souffrance de Benni est inconsolable, insupportable. Malgré tout, elle aime sa mère plus que tout et personne ne tente de prendre sa place. Au contraire, les services sociaux tentent par tous les moyens de garder ce lien fragile, indispensable pour son bien-être.

Je reviendrai plus en détail sur ce film incroyablement intense, dès l’ouverture des salles de cinéma.

Informations Pratiques 

Titre: Benni
Réalisatrice : Nora Fingscheidt
Casting: Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide
Durée : 1h58
Genre : Drame
Nationalité : Allemand
Distributor à la vie
Récompenses : 2 prix et 6 nominations
Date de sortie : Prochainement


Dans un style totalement différent, je vous suggère L’ombre de Staline ( MR Jones) de Agnieszka Holland, avec James Norton, Vanessa Kirby et Peter Sarsgaard.

Synopsis

Pour un journaliste débutant, Gareth Jones ne manque pas de culot. Après avoir décroché une interview d’Hitler qui vient tout juste d’accéder au pouvoir, il débarque en 1933 à Moscou, afin d’interviewer Staline sur le fameux miracle soviétique. A son arrivée, il déchante : anesthésiés par la propagande, ses contacts occidentaux se dérobent, il se retrouve surveillé jour et nuit et son principal intermédiaire disparaît. Une source le convainque alors de s’intéresser à L’Ukraine. Parvenant à fuir, il saute dans un train, en route vers une vérité inimaginable…

Un Biopic sur une page d’histoire aussi cruelle que nécessaire, un film très audacieux et fascinant, qui crescendo nous donne un aperçu sans filtre du métier de journaliste, avec ses rêves et ses désillusions.

 

Notez bien ce film dans vos agendas, je reviendrai vers vous bien évidemment de façon plus détaillée et plus approfondie.

Informations Pratiques :

Titre : L’Ombre de Staline ( MR Jones )
Casting: James Norton, Vanessa Kirby, Peter Sarsgaard
Genre : Biopic , Drame
Durée : 1h59
Nationalité : Polonais , Britannique, Ukrainien
Distributeur : Condor Distribution
Récompenses : 7 nominations
Date de sortie : Prochainement

Par Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle globe-trotteuse parisienne et photographe.
TWITTER : @MitraEtemad 
INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.