Eva En Août : Interview

Le 5 août sortira au cinéma le magnifique long-métrage EVA EN Août de Jonás Trueba avec sa comédienne fétiche ITSASO ARANA.

J’ai eu l’immense plaisir de les rencontrer à l’occasion de leurs passages à Paris, nous avons partagé nos impressions sur le film ainsi que nos interrogations. Deux personnes aussi passionnées que passionnantes, dont voici le compte rendue :

A ma question sur le choix du lieu où l’histoire se passe, ainsi que l’importance de la lumière sur les états d’âme de Eva ainsi que son physique et la couleur de sa peau crystaline qui reflète merveilleuse bien la lumière Jonás Trueba m’a répondu :

JT : En règle générale tous mes films traitent de l’immédiateté, J’arrive ! Suis très proche de ma ville, beaucoup de moments instantanés, rien de vraiment chronologique.

  • Pourquoi nous ne savons hier sur le passé de Eva ? A chaque scène, nous essayons de déchiffrer un signe, sans vraiment y parvenir. Le moment présent est très intense, jusqu’à la fin on espère de trouver des réponses …

JT : Eva fait une pause dans sa vie, son passé est hors champs, le film est dans le présent, car c’est l’histoire du personnage qui décide de vivre au jour le jour et le film épouse son choix et ignore totalement son passé.

  • Le passage très important du film ou le statut de …… passe dans la rue marque beaucoup Eva, la spiritualité fait partie de son passé ou plutôt le signe d’une nouvelle vie.

JT et IS : c’est un moment sensoriel très important, il se passe quelque chose à ce moment là. Eva est un personnage en recherche de signaux, elle attend impatiemment des signes qui lui redonneront confiance dans la vie.
Le interprète le passage du saint sous sa fenêtre comme un signe et se surprend à être bouleversée, sans être croyante.

  • Quand Eva va à la rencontre de l’homme sur le pont, en pensant qu’il allait se jeter du pont, on a l’impression qu’elle a déjà vécu une situation similaire dans son passé. Elle fonce vers lui sans se poser de questions :

JT : ce viaduc est très symbolique car depuis son existence à Madrid beaucoup de gens se sont jetés dans le vide …, le gouvernement a installé des vitres dans le but de protéger les gens de se suicider. Une mesure très peu efficace, car malgré ça les tentatives continuent, sans qu’on puissent les éviter. l’homme en question ne montre pas de signes de désespoir, c’est EVA qui interprète sa présence comme une personne prêt à en finir avec la vie.

  • La lumière joue un rôle primordial dans le film. A son arrivée dans l’appartement, Eva se pose sur le canapé et contemple avec beaucoup de poésie cette nouvelle vie qui lui ouvre ses bras. Ainsi que vers la fin, où elle se baigne avec ses amies, elle est bercée par la beauté spirituelle des rayons de soleil :

JT & IS : la lumière, qui joue au cache-cache avec les feuilles, est le reflet de ce Eva renvoie, son âme, ses désirs, sa quête de la vie est semblable aux jeux de lumières naturelles.

  • En ce qui concerne Madrid, nous la connaissons surtout comme une ville très festive, où les touristes viennent de partout pour s’amuser et faire les fous. Dans le film on découvre une ville plutôt axée sur la culture et le patrimoine typiquement espagnol, elle apporte beaucoup de crédibilité à l’histoire de Eva :

JT : le cinéma se légitimise par la particularité d’immersions spectaculaires, il raconte à son public quelque chose d’extraordinaire, nous avons fait le choix du contraire. De manière à raconter une histoire simple, c’est exactement cette la banalité qui fait toute la richesse du film.

Faire de l’extraordinaire avec de l’ordinaire relève du génie où peu de réalisateurs ont le secret.

  • Le cinéma de Jonas Trueba accorde beaucoup d’importance aux choses simples et banales, qui une fois réunie font toute la beauté d’un film. Eva En Août est un Film sensoriel extrêmement réussi, on admire la lumière, on devine les odeurs et on imagine la chaleur :

JT : on n’approche pas mon film par le récit, mais plutôt par une approche charnelle où les sensations guident le spectateur.

A ma question sur ce qui lui plaît dans le personnage de Eva, ITSASO ARANA m’a répondu :

J’admire beaucoup son courage et son espoir.

Une suite du film est prévue :

JT :  Au départ, l’écriture du film s’est déroulée sous une forme de trilogie, trois périodes basées sur trois fêtes populaires en Espagne, comme la fête de la vierge en août, Noël et Pâques. Les trois volets sont écrits… peut-être dans le futur il y aura une suite.

Synopsis

Eva, 33 ans, décide de rester à Madrid pour le mois d’aout, tandis que ses amis sont partis en vacances. Les jours s’écoulent dans une torpeur madrilène festive et joyeuse et sont autant d’opportunités de rencontres pour une jeune femme.

Découvrez ma critique du film ici —> https://trendyslemag.com/2020/07/29/eva-en-aout/

Informations Pratiques :

Titre : Eva En Août
Réalisateur : Jonás Trueba
Casting : ITSASO Arana , Vito Sanz , Isabelle Stoffel
Genre : Drame
Durée : 2h09
Nationalité : Espagnole
Distributeur : Arizona Distribution
Date de sortie au cinéma : 5 Août 2020

 

By Mitra Etemad – Bloggeuse lifestyle, cinéma, 
globe-trotteuse parisienne et photographe.

TWITTER : @MitraEtemad

INSTAGRAM : @paris_by_mitra

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.