Comment éduquer mon enfant à l’usage des réseaux sociaux ?

Éduquer un enfant à l’ère numérique n’est pas une mince affaire face aux dangers d’internet, mais n’en reste pas moins une étape indispensable de leur développement si vous voulez les protéger et protéger leur vie privée. Voici quelques conseils pour accompagner votre enfant à l’usage des réseaux sociaux.

1) Vous former vous-même

Avant de prétendre éduquer son enfant, il faut plutôt se former soi-même. Un parent éveillé et à la page sera bien plus légitime, mais aussi plus compétent pour guider son enfant dans leur bonne utilisation. Gardez à l’esprit que chaque média est le reflet d’une génération, et que les sites que vous fréquentez ne sont pas forcément les mêmes que ceux que fréquente votre enfant. Si vous pensez que les réseaux sociaux se limitent à Facebook, Twitter, Instagram et quelques forums populaires, il est temps de vous pencher sur Snapchat et TikTok qui ont bien plus la côte chez les jeunes et sur lesquels il est malheureusement plus difficile de contrôler la portée des publications.

2) Ne pas repousser la formation aux réseaux sociaux

S’il peut être tentant de repousser au maximum l’âge auquel votre enfant va se familiariser avec les réseaux sociaux, dites-vous qu’il vaut mieux qu’il apprenne avec vous qu’avec les autres. Même si en théorie il faut être âgé d’au moins 15 ans pour s’inscrire seul sur un réseau social et même si votre enfant n’a ni de smartphone ni accès à l’ordinateur familial, il possède déjà très certainement ne serait-ce qu’un compte. Aujourd’hui, les plateformes ne font aucune vérification d’identité, et à condition de mentir sur son âge, n’importe qui avec un accès internet peut s’inscrire sur les réseaux. Une étude YouGov a mis en lumière que 18 % des 6-7 ans et 41 % des 8-11 ans ont au moins un compte sur un réseau social…

3) Évoquer les risques

Les enfants n’ont pas toujours conscience de la raison pour laquelle les parents sont plutôt réticents à l’usage des réseaux sociaux. Pour eux ces plateformes servent simplement à communiquer avec leurs amis, à partager des photos amusantes ou des vidéos. Afin de leur permettre de naviguer en toute sécurité, il paraît essentiel de rappeler les risques auxquels ils s’exposent. Pédocriminalité, harcèlement en ligne, vol de données personnelles, contenu choquant. Si l’idée n’est pas de créer et d’alimenter des angoisses, il faut tout de même insister sur le fait que le risque existe et que les mésaventures n’arrivent pas qu’aux autres.

Laptop on a wooden table

4) Rappeler que les réseaux sociaux ne reflètent pas la vie réelle

L’autre point négatif des réseaux sociaux et sur lequel il convient d’attirer l’attention de votre enfant, c’est le fait qu’il est parfois difficile de démêler le vrai du faux. Entre les fake news qui circulent, les montages vidéo, les filtres photo, sans oublier les écrits des influenceurs qui ne sont pas toujours honnêtes, internet pullule de fausses informations… Or, les plus jeunes sont très crédules et peuvent facilement tomber dans ces pièges. Si vous voulez que votre enfant soit averti sur le sujet, le meilleur moyen reste de naviguer de temps en temps à ses côtés et lui apprendre à bien jauger de la véracité des contenus.

5) Expliquer quelques règles de bon sens

Le bon usage des réseaux sociaux, c’est aussi le bon sens qu’il faut parfois rappeler à ses enfants. Ne pas divulguer son identité complète, son âge, sa localisation géographique notamment à des inconnus. Aussi il semble bon de leur rappeler qu’il ne faut pas envoyer de photos d’eux ou de membres de leur famille à des personnes tierces ce qui pourrait les amener à recevoir des messages inappropriés. Les prédateurs sexuels sont nombreux sur internet et même si les plateformes fournissent généralement quelques efforts de modération, le risque 0 n’existe pas. Expliquez-leur aussi que ce qu’ils publient sur internet ne peut être effacé de manière définitive et que même un « snap » à première vue éphémère peut en réalité être sauvegardé par le destinataire. Sachez aussi vous montrer disponible et dites à votre enfant que s’il fait face à une situation qui lui paraît « bizarre » qu’il n’hésite pas à vous solliciter et que vous saurez trouver une solution ensemble. En aucun cas un enfant ne doit ressentir de honte s’il s’est mis dans une situation délicate sur les réseaux sociaux.

6) Fixer des limites

Même s’il existe des applications de contrôle parental, la plupart sont aujourd’hui obsolètes, les enfants étant très doués pour les contourner. Et quand bien même vous sécurisez tous les périphériques avec internet à la maison, il suffit qu’un camarade de l’école ait pleinement accès aux réseaux pour qu’il en fasse profiter votre enfant. En bref, une mesure presque inefficace. En revanche, si votre enfant est éduqué à l’usage des réseaux sociaux, il apprendra à se gérer lui-même. Si vous lui autorisez pour commencer 30 minutes ou 1 h par jour sur internet, et que vous lui expliquez qu’il y a des choses à faire bien plus intéressantes que de regarder en boucle des vidéos sur TikTok, il sera peut-être tenté de réduire sa consommation pour s’essayer à des activités plus constructives…

La Rédaction

Auteur : trendyslemag

Blogueuse Mode et Beauté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.